© epa

Sur le tapis rouge des BAFTA, le noir était de mise cette année pour dénoncer le harcèlement sexuel

19 février 2018

Pas de folies vestimentaires, la sobriété était de mise cette année aux Oscars anglais ce dimanche soir. À la cérémonie de remise des prix des BAFTA, à Londres, la majorité des actrices et des réalisatrices se sont vêtues de noir pour dénoncer le harcèlement sexuel et montrer leur soutien aux mouvements MeToo et Time's Up. 

À l'instar d'Angelina Jolie, plusieurs actrices ont choisi le noir lors des British Academy Film Awards

© epa

L'objectif était de dénoncer les abus qui secouent l'industrie du cinéma, comme l'affaire Harvey Weinstein

© epa

De droite à gauche: Lily James, Rungano Nyoni, Emily Morgan, Gemma Arteton,

Ici, Lupita Nyong'o, héroïne du film Black Panther, porte un pins de la campagne Time's Up

© epa

Jennifer Lawrence, a lâché la promo de Red Sparrow, pour se joindre au mouvement

© epa

Tout comme l'actrice australienne Margot Robbie (Le loup de Wall Street)

© epa

La britannique Kristin Scott Thomas (Le patient anglais)

© epa

Kate Mara, révélée dans House of Cards

© epa

Ou encore Naomi Harris (Moonlight), ici en compagnie de Patrick Stewart (Xavier dans X-Men)

© epa

Les seules qui étaient un peu hors du ton, ce sont Kate Middleton

© epa

Et l'actrice Frances McDormand

© epa

Frances McDormand a remporté le prix de l'actrice principale pour son rôle dans Three Billboards, un film sur une femme qui refuse de se laisser abattre. Elle a reconnu le thème protestataire de la nuit même si elle a admis son "échec vestimentaire". Ci-dessus, elle est en compagnie des producteurs, du réalisateur et d'un autre acteur du film.

Et le film qui a remporté le plus de prix a été Three Billboards

© Three Billboards

Déjà lu?

Déjà lu?