© iStock

Voici le top 8 des villes où l'on marche le plus, et Bruxelles est (sans surprise) très mal placé

22 février 2018

Deloitte a établi son nouvel "Global City Mobility Index", un indicateur de la mobilité urbaine qui compare 18 grandes villes dans le monde. Plusieurs critères sont pris en compte: la qualité de l'air, le temps annuel passé dans les embouteillages, ou encore la répartition de l'usage des transports en commun, de la voiture et de la marche à pied. Sans surprise, Bruxelles n'est pas au top dans ces dernières catégories. Voici le top 8 des villes où les habitants marchent le plus. 

8. Lisbonne, Portugal: 15 % de marche

© iStock
La marche représente 15 % des déplacements des habitants de Lisbonne. Côté vélo, ils ne sont, par contre, pas très bons élèves puisque le deux roues n'est utilisé que dans 1 % de tous les déplacements. À côté, la voiture est encore très présente et représente 54 % des déplacements. Enfin, les transports en commun pèsent à 29 % dans la balance.

7. Helsinki, Finlande: 21 % de marche

© iStock
Les habitants de Helsinki préfèrent la marche à pied dans 21 % de leurs déplacements. Le vélo représente, lui, 8 % des déplacements. De l'autre côté, la voiture est utilisée dans 39 % des cas et les transports en commun à hauteur de 30 %.

6. Singapour, Singapour: 22 % de marche

© iStock
À Singapour, la marche à pied représente 22 % des déplacements, mais seul 1 % des déplacements est effectué en vélo. Au contraire, 29 % des déplacements se font en voiture et 44 % en transport en commun.

5. Manchester, Royaume-Uni: 28 % de marche

© iStock

À Manchester, 28 % des trajets se font à pied, mais seulement 2 % se font à vélo. Au contraire, 58 % des déplacements se font en voiture et 10 % en transports publics.

4. Londres, Royaume-Uni: 29 % de marche

© iStock

Londres est ex-aequo avec Amsterdam au niveau de la marche à pied, mais la capitale anglaise fait moins bien sur l'usage du vélo, qui ne représente que 3 % des déplacements. À côté, 37 % des déplacements se font encore en voiture et 29 % se font en transport en commun.

3. Amsterdam, Pays-Bas: 29 % de marche

© iStock

Amsterdam est la ville qui se distingue le plus si l'on réunit les catégories marche et vélo. En effet, 29 % des déplacements se font à pied et 32 % à vélo. Au contraire, seuls 20 % des déplacements se font en voiture et 17 % en transport en commun.

2. Berlin, Allemagne: 31 % de marche

© iStock
La marche représente 31 % de tous les déplacements des Berlinois. Le vélo est aussi pas mal utilisé: 13 %. De l'autre côté, la voiture pèse tout de même 30 % (mais c'est moins que la marche à pied!) et les transports en commun 22 %.

1. Paris, France: 46 % de marche

© iStock
Paris est au top au niveau de la marche. Les déplacements à pied représentent 46 % de tous les déplacements. Par contre, le vélo est peu utilisé: 2 % seulement. La voiture et les transports en commun pèsent, quant à eux, 25 % chacun dans la part totale des déplacements.

Et en comparaison... Bruxelles: 3 % de marche (16e)

© iStock

Si l'on ne se base que sur la catégorie de la marche, Bruxelles se classe à la 16e position, ex-aequo avec Melbourne (Australie), Chicago et Los Angeles (États-Unis). Seules les villes américaines d'Atlanta (1 %) et de Columbus (2 %) font pire. Le vélo ne fonctionne pas non plus très bien dans la capitale belge, puisqu'il ne représente que 2 % des déplacements, malgré des pistes cyclables relativement bien développées dans la ville. Au contraire, la voiture pèse 47 % dans la part totale des déplacements et les transports publics 48 %.

Les causes

Les causes? Une couverture insuffisante du réseau des transports en commun dans certaines zones, spécialement en périphérie. Ce qui entraîne un recours élevé à la voiture, et en conséquence une congestion du trafic et une mauvaise qualité de l'air. Est aussi pointé du doigt l'absence de coordination (et de billet de transport commun) entre la STIB, la SNCB, De Lijn et le TEC.

Pour te donner un dernier chiffre hallucinant, le Bruxellois perd, en moyenne, plus d'une semaine de travail (41 heures) par an dans les embouteillages. Ce qui est énorme!

Déjà lu?

Déjà lu?