© iStock

La Stib et les Villo! gratos à Bruxelles si le pic de pollution est atteint pendant 48h!

23 février 2018

Le pic de pollution a été atteint mercredi et jeudi en Belgique, dans les trois Régions du pays: en Wallonie, en Flandre et à Bruxelles. Le gouvernement bruxellois vient d'approuvé son plan antipollution de l'air et parmi les mesures adoptées, il y en a une qui est carrément intéressante!

Pour éviter que la qualité de l'air ne dépasse à nouveau le seuil de 50µg/m³ à Bruxelles, comme ce fût le cas mercredi et jeudi, le gouvernement bruxellois vient d'approuver son plan antipollution de l'air. En effet, les concentrations de PM10 sont rester au-dessus de ce seuil de 50µg/m³ pendant plus de 24 heures. En gros, la qualité de l'air était vraiment dégueulasse, et quand ça arrive, tes poumons risquent de prendre très cher.

La Stib et les Villo! gratuits

Du coup, certaines mesures entreront en vigueur en Région bruxelloise dès que le seuil 0 aura été observé pendant deux journées consécutives (48h). Parmi elles, une mesure devrait réjouir les navetteurs: le réseau des transports en commun de la Stib, ainsi que l’usage de vélos Villo! deviendront gratuits sur une durée déterminée, rapportent La Dernière Heure et La Libre Belgique.

Règles d'urgence

L'interdiction de se chauffer au bois si on possède un autre moyen de chauffage chez soi, ou encore limiter le chauffage à 20 degré seront d'autres mesures à adopter également. Mais ce n'est pas tout. Pour les conducteurs, les vitesses seront réduites à 50 km/h sur les voiries limitées à 70 et 90 km/h et à 90 km/h sur les voiries limitées à 120 km/h.

Mais la mesure la plus drastique sera probablement l'interdiction de totale de circuler en territoire bruxellois (hors ring), excepté pour les véhicules électriques, les bus, les autocars, les véhicules prioritaires, les ambulances, ect. Donc, si tu ne disposes pas de ces moyens de transports, tu n'auras plus qu'à explorer la ville à pied!

Déjà lu?

Déjà lu?