© iStock

Like it or not: de plus en plus d'insomnies sont causées par Internet

24 février 2018

Te mettre dans ton lit, penser à un million de trucs et oublier que tu y es pour une chose: dormir. L'insomnie est un phénomène grandissant pour de nombreuses personnes dans notre pays et en Europe. Selon certains scientifiques, c'est surtout notre mode de vie qui ne nous permet pas d'avoir un bon sommeil mais aussi Internet, qui nous en demande encore et toujours plus. C'est ce que rapporte De Morgen .

Les troubles du sommeil peuvent devenir un enfer. Tu ne dors pas, donc tu ne récupères pas, ensuite tu es trop fatigué, et tu ne dors toujours pas, bref au final, tu es mort de fatigue et ton corps est HS. Et malheureusement, différents chiffres montrent que ce phénomène est en augmentation, selon le Morgen.

Les chiffres

Plus d'un Belge sur deux estime qu'il ne dort pas assez la nuit. Généralement on considère que cela correspond à moins de six heures par nuit. La consommation de médicaments d'aide au sommeil est en constante augmentation dans notre pays. Selon les chiffres de l'Institut scientifique de la Santé publique, en 2016, 460 millions de sédatifs ou et calmants ont été vendues en Belgique. Selon la ministre de la Santé, ces ventes augmentent d'année en année chez nous. Mais les médicaments ne sont pas le seul indicateur. Selon une étude publiée dans le Journal of Sleep Research, en 2006, 6 % de la population en Europe disait souffrir d'insomnie. En 2017, ce chiffre est passé à 10% avec des différences entre les pays. Il n'y a pas de chiffre concret pour notre pays.

La faute à notre mode de vie...

Les scientifiques identifient plusieurs causes à cette évolution des insomnies dans notre société. Pour An Mariman, de la Clinique du Sommeil de l'Université de Gand, nos vies sont beaucoup plus occupées qu'avant. Nous avons des journées remplies, nous subissons la pression au boulot, etc. Et lorsqu'il faut dégager du temps pour quelque chose, c'est souvent le sommeil qui y passe. Peu de gens sacrifient leurs activités au profit du sommeil, c'est bien souvent le contraire.

... Et Internet!

Le soir dans ton lit, au lieu de lire un bon bouquin, tu as pris l'habitude de scroller. Regarder des vidéos débiles, chatter avec une pote, mater tes photos ou regarder un dernier mail du boulot. Eh bien, cela pourrait être une des causes de tes troubles du sommeil. Selon le professeur Johan Verbraecken, de l'UZA Slaapcentrum, interrogé par le Morgen, il y a deux raisons. Premièrement, la lumière générée par nos appareils électroniques supprime la production de mélatonine, la substance qui déclenche notre processus de sommeil. Deuxièmement, en étant sur internet, notre activité cérébrale ne s'arrête jamais ce qui provoque des insomnies.

Quelques conseils

Selon Johan Verbraecken, il faut donner à notre cerveau le temps de se reposer au moins une heure et demie avant de trouver le sommeil. Il faut pouvoir se déconnecter de son boulot, des réseaux sociaux etc. Il est prouvé que les individus qui déconnectent avant d'aller dormir, trouvent un meilleur sommeil et se réveillent plus reposé.

Néanmoins, cela ne fait pas tout, d'autres facteurs interviennent dans les troubles du sommeil. Certaines personnes sont simplement prédisposées génétiquement et sont de mauvais dormeurs. An Mariman propose tout de même quelques conseils. Pour elle, même si on est génétiquement destiné à mal dormir, fixer des heures de sommeil peut aider. Et à son tour, elle casse le mythe de la grasse matinée pour récupérer, ça ne marche pas.

Te voilà prévenu, adieu le smartphone sous la couette!

Déjà lu?

Déjà lu?