© iStock

Petit guide de survie pour affronter ce "vortex polaire": voici 4 conseils à avoir en tête

26 février 2018

Tu l'as sans doute déjà ressenti ce week-end et ce lundi: une vague de froid très piquant touche actuellement la Belgique ainsi qu'une bonne partie de l'Europe. Et les températures ne sont pas encore au plus bas, puisque l'IRM prévoit que le thermomètre descendra jusque -12 degrés en Ardenne ce mercredi. Alors, dans ces conditions polaires, comment t'habiller correctement pour ne pas prendre froid?

Face à ce grand froid qui nous vient de Russie, le premier piège à éviter est de te transformer en "oignon", c'est-à-dire multiplier les couches en espérant être un maximum au chaud. Que du contraire, plus tu en ajoutes, plus tu es serré dans tes vêtements et moins ta peau respire. S'il n'y a pas un minimum d'espace entre tes vêtements, ton corps évacue moins bien la transpiration qu'il produit naturellement et tu as inévitablement plus froid.

1. La règle des trois couches

Pour t'habiller correctement, il existe une astuce: la règle des trois couches. C'est une règle de base en montagne: 1. des sous-vêtements (thermiques ou non), 2. un pull (polaire ou en laine), 3. une bonne veste (ou un long manteau pour une meilleure protection contre le vent). Le tout près du corps mais pas trop serré.

Côté matière, le mieux est de privilégier les matières synthétiques, telles que le polyester, ou naturelles, telles que la laine de mérinos. Celles-ci sont légères et permettent mieux à ta peau de respirer, tout en laissant le trop plein d'humidité s'évacuer. Évite donc le coton et, surtout, le gros pull en laine tricoté par ta mamie, qui est, contrairement à ce que tu penses, plein de trous! Un bon compromis est d'opter pour des vêtements thermiques, que tu trouves généralement dans les magasins de sport au rayon ski.

En outre, veille à bien couvrir le haut et les extrémités de ton corps: tes mains, ta tête, ton cou et tes pieds. En effet, 30 à 40 % de la chaleur corporelle s’évacuant par la tête, ta température interne peut très vite chuter si tu sors sans bonnet.

2. Couvre tes pieds... mais pas trop

Si tu dois rester longtemps dehors, pour attendre le bus ou le train par exemple, on te conseille d'adapter tes chaussures. Le mieux est d'opter pour des grosses semelles plates en caoutchouc. Pourquoi? D'abord parce qu'elles glissent moins, ensuite parce qu'elles t'isolent mieux des sols froids.

Un autre piège à éviter est d'enfiler couche sur couche sur tes pieds, car plus tu mets des paires de chaussettes, plus tes pieds seront serrés à l'intérieur et ton sang circulera moins bien. De plus, tout comme le reste de ton corps, tes pieds transpirent, créant de l’humidité dans tes chaussettes. Or si celles-ci sont trop serrées, et donc pas bien aérées, cette humidité ne peut pas bien être évacuée et refroidit alors tes orteils. La solution: évite encore une fois les bas en coton et privilégie les fibres synthétiques ou naturelles.

Dernière petite astuce si tu es vraiment frileux: il existe des chaufferettes spéciales à glisser à l'intérieur de tes chaussures. Tu en trouves dans la plupart des magasins de sport, comme Decathlon (ici), ou en ligne sur Amazon (ici).

3. Quoi boire? Quoi manger?

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, ce n'est parce qu'il fait froid qu'il faut manger plus chaud ou plus gras. Certes ton corps dépense plus d'énergie à maintenir sa température, mais il ne faut pas pour autant manger raclette sur raclette (désolé).

Au contraire, le mieux est de privilégier les fruits et légumes ainsi que les poissons gras, pour faire le plein de vitamines C (en mangeant des agrumes par exemple), de vitamines A et d'oméga-3 (du thon, du saumon et tous les poissons fumés).

De même, ne boire plus que du café et du thé bien chaud n'est pas non plus conseillé. Le corps humain s'adapte naturellement aux différences de températures, sans besoin d'aide extérieure. Or, si tu avales une boisson brûlante, ton organisme produira moins d'énergie pour faire baisser sa température interne. Le mieux est donc de t'hydrater normalement, à l'eau, et de boire si tu le souhaites une boisson tiède de temps en temps.

4. N'abuse pas sur le chauffage

Il faut adapter ton thermostat corporel, et non le thermostat de ta maison. Car plus tu vis dans des pièces chaudes, plus fort tu ressens la différence de température lorsque tu sors de chez toi. Il est d'ailleurs généralement conseillé de ne pas excéder dix degrés de différence entre l'intérieur et l'extérieur, mais comme les températures sont ici extrêmement basses, n'applique pas cette règle à la lettre. Garde seulement en tête que la température idéale est de 16 à 18 degrés dans ta chambre et 19 à 21 degrés dans ton séjour.

Comme en été, pense aussi à bien fermer les rideaux et volets en partant le matin. De cette façon, il y a moins de pertes de chaleur et tu fais, au passage, des économies sur ta facture d'électricité.

Maintenant que tu as les armes, que la Force soit avec toi!

Déjà lu?

Déjà lu?