© iStock

Les enseignants aussi ratent les cours! Les profs qui vieillissent sont plus absents qu'avant

27 février 2018

Être enseignant n'est pas de tout repos. En témoigne le dernier rapport de Medconsult, l'organisme en charge du contrôle médical des personnes de l'enseignement. En effet, le taux d'absentéisme chez les profs a augmenté de 20% en seulement quatre ans. La raison principale? Le vieillissement des profs.

Quand on était petit, on a tous rêvé d'avoir un métier super cool quand on serait grand. Depuis qu'on est grand, on rêve tous d'avoir un métier qui nous laisse le temps de faire des trucs super cool. Alors, pour profiter de toutes les vacances scolaires, nombreux sont ceux qui pensent que le métier d'enseignant est idéal. Horaire light, temps libre excessif et plutôt bien payé pour ce qu'ils font, voilà quelques clichés de la vie de profs qui ont la vie dure.

Le droit de s'absenter

Seulement voilà, avec leur temps plein à 21h/ semaine, leurs 50 jours de repos en plus qu'un autre employé belge, et leur deux mois de vacances, les profs aussi ont le droit de s'absenter! D'ailleurs, entre 2016 et 2017, les quelques 102.000 enseignants en Fédération Wallonie-Bruxelles, ont totalisé en tout, 1.191.635 jours d'absence, rapporte la DH. Un chiffre en hausse de 20% par rapport à l'année 2012-2013, selon le rapport Medconsult, l'organisme en charge du contrôle médical des personnes de l'enseignement.

Des profs trop vieux

Si les profs s'absentent, c'est bien sûr pour des raisons médicales (non, ce n'est pas pour glander). D'abord pour des pathologies liées à la médecine générale, ensuite pour des pathologies d'ordre psychologique, en troisième position pour des pathologies liées à l'ossature, aux articulations et aux muscles. Et enfin, en dernière place, pour des pathologies ORL.

Et ces soucis concernent surtout les profs de 50-65 ans, qui représentent 44,23% de l'absentéisme. En gros, si les profs s'absentent plus qu'avant, c'est parce qu'ils vieillissent. En effet, en comparaison, les jeunes profs, dont la moyenne d'âge est de moins de 30 ans, s'absentent en revanche moins qu'avant! Le nombre moyen de jours d'absence par enseignant est passé de 9,49 jours en 2012-2013 à 11,6 l'année dernière.

Des absences justifiées

Le métier de prof est l'un des métiers les plus décriés dans l'opinion publique et le fait que le taux d'absentéisme augmente ne fera qu'alimenter ce débat. Seulement voilà, pour Eugène Ernst, le secrétaire général à la CSC-enseignement, "l'absentéisme des enseignants est à relativiser quand on compare avec la moyenne national", répondait-il à la DH. Avec un taux d'absence de 6,9% dans le secteur privé contre 6,2% dans l'enseignement, il est clair qu'il ne faut pas s'alarmer.

N'empêche, qui dit profs absents, dit pas de cours pour le plus grand bonheur des élèves et le plus grand malheur des parents!

Déjà lu?

Déjà lu?