© Logan Paul

Logan Paul peut à nouveau monétiser ses vidéos sur YouTube: sa "punition" aura duré 18 jours

27 février 2018

Récapitulons: Logan Paul a fait une vidéo ultra-choquante en décembre 2017. La sphère des YouTubeurs s'est indignée. Il s'est retiré de la plateforme pendant 22 jours. Il est ensuite revenu avec du contenu toujours choquant. YouTube lui a alors retiré ses revenus publicitaires. C'était le 8 février. On est le 27 février et Logan Paul peut à nouveau monétiser ses vidéos.

On pensait que Logan Paul avait marqué une sorte de tournant dans l'histoire du "YouTube Game". Le vidéaste aurait en quelque sorte testé les limites du comportement acceptable sur YouTube et il aurait été trop loin. Le 8 février, lorsque YouTube a annoncé qu'elle suspendait temporairement les publicités sur ses deux chaînes YouTube, ça sonnait comme un gros rappel à l'ordre.

Mais 18 jours plus tard, le service de Google passe l'éponge. Les publicités sont de retour sur les vidéos de Paul. Selon un porte-parole de YouTube, la bande à Paul a passé en revue et compris les directives communautaires de la plateforme et assimilé les directives favorables aux annonceurs. "LP" sera sage et touchera ses gentils revenus.

Probation

Tout n'est pas pour autant revenu à la normale. Les deux chaînes de Paul, qui comptabilisent plus de 20 millions d'abonnées, ne peuvent toujours pas bénéficier de la publicité de Google Preferred, un programme qui permet aux entreprises de vendre des annonces sur les vidéos faites par les 5% des créateurs les plus populaires de YouTube.

Et il reste en probation. Ce qui signifie que ses créations ne s'afficheront pas dans l'onglet Tendances - un onglet qui peut offrir une grande visibilité aux vidéastes - et qu'il ne devrait pas apparaître dans les suggestions des personnes qui ne sont pas abonnés à sa chaîne.

Peine légère?

Le montant des revenus publicitaires de Logan Paul était estimé à 1 million de dollars mensuels. Sans ces revenus, le YouTubeur n'était pas pour autant hors de la course. Avec ses vlogs qui tapent à chaque fois dans les millions de vues, Paul faisait la promotion de sa marque de fringue Maverick. Même sans publicité, il a continué à développer sa base de fans, récoltant plus de 100.000 abonnés en 18 jours.

Des chiffres qui ont de quoi faire pâlir d'envie tous ceux qui tentent de percer sur YouTube et pour qui se retrouver un jour dans l'onglet Tendances ou bénéficier du programme Google Prefered relève de l'utopie. Même "puni", Logan Paul reste toujours mieux loti que la majorité des créateurs.

Déjà lu?

Déjà lu?