© epa

Oups! Martin Selmayr balance accidentellement tous les numéros de GSM de la Commission européenne en ligne

1 mars 2018

Le nouveau secrétaire général de la Commission européenne Martin Selmayr, connu pour son amour des affaires en coulisse, n'a pas été pris d'une soudaine envie de transparence et d'ouverture. Non. Le haut fonctionnaire a juste, en une photo, fait connaître tous les numéros de téléphone des commissaires européens et de leurs chefs de cabinet.

Martin Selmayr ressemble vraiment à un personnage de House of Cards. Un personnage improbable, l'homme qui a réellement plus de pouvoir que Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. Il se raconte ainsi à l'Europe que lorsque Juncker reprend un verre, Selmayr a déjà arrangé l'affaire.

Selmayr, un chrétien-démocrate allemand, a récemment été nommé plus haut fonctionnaire de l'UE. Comme dans un scénario de Machiavel, il a préparé secrètement sa propre promotion et a pris de court toute la meute des hauts fonctionnaires de l'UE. C'est ainsi que le directeur du cabinet de Juncker est soudainement devenu le nouveau secrétaire général de la Commission européenne.

Mais à peine installé, voilà que Selmayr fait une gaffe monumentale. Il a voulu réaliser une photo officielle de lui assis derrière son bureau. Mais il a oublié un détail: sur le mur derrière lui, se trouvaient les longues listes reprenant tous les numéros de téléphone des personnes influentes à Bruxelles: tous les numéros personnels des chefs de la Commission et bien sûr de tous les commissaires européens.

Violation des règles de l'UE en matière de protection des données

La photo était en ligne sur le site de la Commission européenne. À cause de la haute résolution, tout le monde pouvait zoomer et lire les chiffres joliment repris sous le nom de "Collège 2014-2019: tous les numéros de la Commission". À côté, on trouvait la liste des chefs de cabinet: à commencer par Maria Asenius, qui s'occupe du commerce international avec la commissaire Cecilia Malstrom, et Matej Zakonsjek, qui travaille pour Violeta Bulc. Même le numéro de Selmayr était présent.

Le plus douloureux dans cette histoire: la divulgation de ces données personnelles constitue une violation des règles de l'UE en matière de protection des données et de la vie privée. Ces règles interdisent totalement de dévoiler ces données en ligne.

La photo a finalement été mise hors ligne puis remplacée par une autre avec une résolution moins élevée, de sorte que les numéros de téléphone ne sont actuellement plus lisibles.

Le parachutage de Selmayr en tant que nouveau secrétaire général a d'ailleurs créé une jolie polémique. L'opposition au Parlement européen exige la transparence totale sur l'affaire. Le fait est que son prédécesseur, le Néerlandais Alexander Italianer, a soudain dû faire de la place pour Selmayr. Plus que jamais, c'est l'Allemand et non le Luxembourgeois Juncker qui est considéré comme le vrai patron de l'Europe.

Déjà lu?

Déjà lu?