Johnnie Walker tente la carte féministe et sort Jane Walker pour la journée de la femme 

1 mars 2018

Pour la journée de la femme, le groupe Diageo offre une compagne au fameux "Striking Man". Le 8 mars, la marque de whisky écossaise Johnny Walker lance une édition spéciale de Black Label avec un logo féminin: Jane Walker. Mais l'initiative passe moyennement.

La canne dans une main, le haut-de-forme vissé sur la tête et retenu par un bras fringant, l'icône du whisky Johnnie Walker est reconnaissable entre toutes. Le 8 mars toutefois, une version légèrement différente apparaîtra sur le marché. Au lieu d'un nœuf papillon, le logo portera une cravate et aura les cheveux longs. Au lieu d'être un Johnnie, ce sera une Jane.

Le groupe Diageo, propriétaire de la marque écossaise Johnnie Walker, espère ainsi faire un pas pour les droits de la femme. "En tant que marque ayant fait des progrès depuis près de 200 ans, Johnnie Walker est fière de faire un pas en avant en présentant Jane Walker comme un autre symbole de la capacité de la marque à progresser", indique le groupe dans un communiqué.

Féministe ou commercial?

Ce 12 ans d'âge va sortir en édition limitée: 250.000 bouteilles sont destinées au marché américain. Une partie des bénéfices iront dans la lutte pour l'égalité homme-femme. Pour chaque bouteille vendue, un dollar sera reversé à des organisations à but non lucratif, comme Monumental Women ou encore She Should Run. La campagne est aussi présente sur les réseaux sociaux sous le hashtag #walkwithjane.

Mais si le geste de Diageo peut sembler partir d'une bonne intention, il est surtout passé aux yeux des internautes pour un coup de marketing un peu maladroit qui surfe sur la vague du militantisme politique et du combat féministe. Un peu comme Doritos et ses chips pour les femmes, Johnnie Walker sort avec une certaine condescendance une édition limitée qui introduirait les femmes au monde du whisky.

Sur Twitter, les réactions sarcastiques n'ont pas traîné:

"Désolée mais... quel progrès exactement a été accompli? L'égalité salariale? L'égalité politique? Le contrôle de la reproduction? Hum... Mais DIEU MERCI il existe un scotch avec une dame sur la bouteille. Maintenant je me sens égale. Merci."

"Je ne peux même plus profiter d'un bon scoth sans subir le "mansplaining" et la condescendance des imbéciles?! Non merci."

"Je suis loin d'être intimidée par le scotch, mais je resterai à distance de celui-ci. C'est aussi condescendant que ces stupidités comme les Doritos et les stylos Bic "pour femmes". Vous devriez vous pencher sur ce qui s'est passé dans ces cas."

Certains toutefois restent plus optimistes:

"La tease va changer le monde!"

Déjà lu?

Déjà lu?