© iStock

Toujours pas reçu tes contributions? Le gouvernement n'a jamais été aussi en retard dans les payements

5 mars 2018

Triste record pour le gouvernement fédéral: les factures n'ont jamais été traitées avec autant de retard. Pour l'instant, une facture sur trois est toujours en attente d'être réglée. Cela concerne l'avertissement-extrait de rôle sur base des revenus 2016, qui doit être versé par le SPF Finances, mais aussi et surtout les factures du SPF Justice.

Comme tout travailleur belge, tu as dû rentrer l'été dernier la déclaration fiscale portant sur tes revenus de l'année 2016. Et si tu as bien fait tes comptes, tu as sans doute reçu, fin de l'année dernière voire début de cette année, un courrier du SPF Finances t'annonçant la bonne nouvelle que tu allais bientôt retoucher aux impôts. Mais tu fais peut-être partie de cette grosse minorité à n'avoir toujours rien reçu sur ton compte bancaire.

Rassure-toi, tu n'es pas le seul dans le cas. En effet, une facture sur trois est toujours en attente d'être réglée par le gouvernement fédéral, indique ce lundi Het Nieuwsblad citant les chiffres de la députée fédérale Barbara Pas (Vlaams Belang). Le délai d'attente moyen est passé à 56 jours avant que l'argent n'arrive sur le compte des bénéficiaires, contre 44 jours en 2016. Un record.

Gommette rouge pour le SPF Justice

En tout, 266.626 factures doivent encore être traitées, ce qui représente un montant exceptionnel de 1,6 milliard d'euros. Autrement dit, le retard de payement se chiffre à 42 millions d'euros de plus qu'en 2016. Bref, le gouvernement fédéral n'a jamais été autant en retard que cette année.

Le bonnet d'âne va au département de la Justice. Toujours d'après les chiffres de Barbara Pas, 119.000 factures ont été payées en retard l'année dernière, alors que cette année, ce chiffre s'élève déjà à 171.599. C'est bien simple: deux fois sur trois, le SPF Justice paye en retard. Le délai est même passé à 118 jours, ce qui est énorme.

Le souci, c'est que, en plus de t'embêter très fortement, ces retards de paiement coûtent aux autorités: à hauteur de 6,5 millions d'euros pour le gouvernement et 5,8 millions d'euros pour le SPF Justice l'année dernière.

Cette lenteur de traitement du SPF Justice est un problème connu de longue date. La faute à quoi? "Il devient de plus en plus difficile de recruter des traducteurs, des psychiatres judiciaires ou des experts", explique au quotidien flamand Carina Van Cauter, avocate et députée Open VLD. Tout simplement parce que les salaires sont bien plus attractifs dans le secteur privé.

Mais il serait peut-être temps de trouver une solution, déjà pour montrer l'exemple face au citoyen qui, lui, doit remettre sa déclaration fiscale en temps et en heure...

Déjà lu?

Déjà lu?