© iStock

Hold, l'application qui veut sauver les étudiants: elle les paye pour ne plus qu'ils regardent leur smartphone

5 mars 2018

A l'université, il y a trois types d'étudiants. Ceux qui vont en cours et qui sont attentifs, ceux qui ne vont pas en cours du tout et enfin les autres: ceux qui vont en cours mais qui ne lâchent pas leur téléphone des yeux. C'est cette dernière catégorie qui intéresse Hold, une application qui débarque au Royaume-Uni. Le concept: récompenser les étudiants qui boycottent leur smartphone. 

Si le prix des minervals est relativement abordable en Belgique, ce n'est pas le cas au Royaume-Uni. On parle ici de plusieurs milliers d'euros par an pour étudier à l'université. Alors, quand des étudiants prennent leurs cours à la légère et échouent une ou deux années, on peut vraiment parler de gaspillage d'argent. Une application récemment débarquée outre-Manche veut luter contre ça.

En effet, Hold a pour but de récompenser les étudiants qui laissent leur téléphone en poche. Le concept est le suivant: les étudiants installent l'application qui va contrôler l'activité du téléphone. Si tu l'utilises, l'application le saura. Toutes les 20 minutes d'inactivité, l'étudiant recevra un point. Plus il accumulera de points, plus il aura de cadeaux. Et ça vaut le coup.

Promotions partout

En effet, Hold a réalisé des partenariats avec plein de grandes marques. Par exemple avec une chaine de cinémas célèbre au Royaume-Uni. Du coup, en accumulant les points, les étudiants pourront gagner des pop-corn gratuits ou mêmes des ristournes sur une séance. Un gros win-win pour les marques et les étudiants.

Une autre option est possible: accumuler des points pour les échanger contre des livres scolaires et du matériels qui seront donnés à des enfants nécessiteux pris en charge par UNICEF. Si l'initiative est louable, il est tout de même triste d'en arriver la pour dissuader les étudiants d'oublier leur téléphone, même le temps de 20 minutes.

Remède

Interrogé par TheNextWeb, le fondateur de l'application Maths Mathisen explique sa démarche: "La dépendance au téléphone portable est un énorme problème vécu à travers les générations et la société dans son ensemble. Les étudiants font face à tellement de distractions numériques grâce à leur smartphone et nous voulons leur apporter un remède sans forcément confisquer définitivement leur téléphone."

Et ça marche puisque Hold a d'abord été testée dans les pays scandinaves comme la Norvège et les étudiants semblent conscients du problème: "Un quart des étudiants norvégiens ont téléchargé Hold en seulement trois mois. Cela prouve que les étudiants sont prêts à changer leur comportement." Aucune sortie n'est pour l'instant prévue en Belgique mais nul doute que ça aiderait pas mal d'étudiants à plus écouter en cours. Et si tu lis cet article depuis ton auditoire, fais gaffe de pas te faire capter par ton prof, c'est toujours la honte...

Déjà lu?

Déjà lu?