© EPA

Attache ta ceinture, décollage imminent: voici la première voiture volante que l'on peut acheter

8 mars 2018

Mardi, PAL-V, une société hollandaise, a dévoilé son modèle de voiture volante Liberty au salon international de l'automobile de Genève, en Suisse. Il est d'ores et déjà possible d'en passer commande, ce qui fait d'elle la première voiture volante du marché.  

Sur le site Web de PAL-V (Personal Air and Land Vehicle), les personnes intéressées peuvent passer commande, pour une livraison en 2019. Toutefois, l'entreprise conditionne son offre à son homologation, et à la réception des certifications nécessaires. Selon les constructeurs de la voiture volante, l’engin atteint une vitesse maximale de 160 km/heure sur route et de 180 km/heure dans les airs. Dans les airs, l'avion peut franchir une distance de 560 km.

Une préparation avant le décollage

Faire voler l’appareil n’est pas aussi facile qu’on pourrait l’espérer. Il faut en effet préparer le véhicule au décollage, et lui déplier les ailes, ce qui nécessite une intervention manuelle. Néanmoins, selon les fabricants, cette opération prend moins de 10 minutes.

Une centaine d'unités en production

Dans un premier temps, un modèle en “édition limitée” sera lancé sur le marché, avec une première série de 90 unités qui seront fabriquées. Ce premier modèle sera offert au prix de 499 000 euros. Par la suite, un modèle "Liberty Sport Edition" sera proposé au tarif de 299 000 euros. Quelques leçons de pilotage sont incluses dans ce prix. L’avance de 10 000 à 25 000 euros payable à la commande ne sera pas remboursée en cas d’annulation de la commande.

Pour le moment, la voiture volante a été certifiée par les régulateurs en matière de sécurité américains et européens, mais les propriétaires devront avoir une licence de pilote. Il lui faut également une bande de terre de 30 mètres à titre de piste pour décoller et atterrir.

© EPA

Déjà lu?

Déjà lu?