© iStock

Des sous-vêtements anti-odeur pour des cunnis parfumés? Voilà pourquoi je préfère encore laisser mon vagin au naturel

9 mars 2018

opinionApparemment mesdames, votre vulve n'est pas assez fraîche naturellement pour que votre partenaire vous fasse un cunnilingus. Du coup, si vous voulez votre dose de plaisir, une marque vient de lancer des culottes parfumées à la vanille. Sauf que si le vagin a des odeurs, c'est NORMAL, alors pourquoi vouloir les camoufler?

Les "Lorals" seraient "les premières culottes sexuelles au monde". En fait, ces culottes ne sont pas encore commercialisées puisqu'il s'agit pour l'instant d'un projet de crowdfunding sur la plateforme Indiegogo. Le soucis, c'est qu'il ne manque que 2.244 dollars sur 20.000 dollars pour compléter leur cagnotte (ce vendredi), soit environ 1.800€ sur 16.000€. Autant dire qu'il ne leur manque pas grand chose pour y arriver. Surtout quand on sait que la cagnotte a atteint les 80% après seulement un jour. Sauf que c'est loin d'être une bonne idée!

"We all deserve oral"

Et au lendemain de la Journée internationale des droits des femmes, ça ne pouvait pas tomber plus mal (quoique, ça serait pareil un autre jour)! En effet, à quel moment une femme est censée enfiler une culotte parfumée pour camoufler son odeur vaginale? La marque avance les arguments selon lesquels ces sous-vêtements permettraient de "se sentir fraîche à tout moment" et d'atteindre "plus d'orgasmes oraux".

Pourtant, sentir de la vulve n'a rien de honteux, c'est même normal et un signe que ton vagin se porte bien. L'odeur ne devrait d'ailleurs en aucun cas empêcher ton partenaire d'aller y mettre sa truffe. Pour reprendre leur argument de vente, Lorals avance que toutes les femmes méritent d'avoir du sexe oral ("We all deserve oral"), ce qui est effectivement vrai. Sauf qu'à en croire la marque, pour l'atteindre, il faudrait porter ces culottes en latex. Et ça, vraiment, c'est pas possible!

N'enlève pas ta culotte!

WTF?! Oui, en plus de te transformer en sucette géante à la vanille, te voilà surtout condamner à porter du latex pour le bonheur de monsieur. En fait, ces culottes forment une sorte de barrière vanillée et sont aussi fines qu'une feuille de papier, ce qui permet de ressentir "toutes les sensations" tout en "te libérant des soucis pour te concentrer sur le moment présent", se vante encore la marque.

Donc, ton odeur vaginale n'a pas le droit de leur chatouiller le nez. En revanche, que tu t'infliges de porter du latex pendant un cunnilingus, ça semble tout à fait normal. Ah et bon, comme un argument de vente ne vient jamais seul, la marque précise également que ces culottes sont vegans. Youpiiii, même les animaux sont mieux traités que nous, les filles! Le seul aspect positif, c'est que même réglée, tu pourrais donc demander à ta moitié d'aller voir ce qu'il se passe en dessous de ton nombril. Slurp!

MST en veux-tu, en voilà!

Bien sûr, ce serait trop beau de croire que ces culottes pourraient te protéger contre les infections sexuellement transmissibles puisque leur seule vocation est de faire oublier que ton vagin a NATURELLEMENT une odeur. Donc, non seulement, tu n'auras pas droit au contact, lèvres contre lèvres, mais en plus, ton partenaire, lui, risque quand même de se choper une infection buccale. Sans compter que ta vulve, elle, risque aussi de contracter une petite infection, style mycose, histoire que tu dégages une odeur encore plus forte. Même si l'allergie au latex ne touche qu'une infime partie de la population (5%), le coton reste encore l'option la plus safe!

Le pire dans l'histoire, c'est peut-être encore que ces vêtements censés "révolutionner ton quotidien sexuel" ont été pensés et conçus par des femmes pour des femmes. Et ça, on a vraiment beaucoup de mal à y croire, non?

Mais alors, tant qu'on y est les filles, arrêtez de secréter de la cyprine et foutez-vous des paillettes dans la schneck histoire de transformer votre vagin en boîte magique!

Déjà lu?

Déjà lu?