© epa

Nouveau rebondissement: le premier testament de Johnny Hallyday prévoyait bien de l'argent pour Laura et David

12 mars 2018

L'émission Sept à Huit a diffusé dimanche soir sur TF1 de nouvelles révélations autour du testament de Johnny Hallyday, le cœur de la guerre qui a éclaté il y a un bon mois entre Laeticia, Laura et David. Parmi elles: la fameuse lettre que Laura a envoyée à Laeticia fin janvier et un extrait interpellant du premier testament rédigé par le rockeur en 2011.

À trois jours de la première audience, qui se déroulera au tribunal de Nanterre près de Paris, les révélations autour du testament de Johnny Hallyday s'enchaînent encore. Pour rappel, les enfants aînés du rockeur, Laura Smet et David Hallyday, ont décidé de contester en justice ce document qui les déshérite complètement. Tous les biens et droits artistiques de leur père revenant à sa dernière épouse, Laeticia.

Mais au fil des rebondissements de cette affaire, le doute s'installe de plus en plus fortement sur le fait que Laeticia et sa famille aient pu jouer un rôle dans l'écriture du testament. Une bonne partie des proches du chanteur tombent des nues en tout cas, à commencer par ses ex-épouses et respectivement mères de David et Laura, Sylvia Vartan et Nathalie Baye. "Johnny était tellement fatigué, usé à la fin, il n'en pouvait plus. À mon avis, il n'a peut-être même pas lu le document", soupçonne d'ailleurs Jean-Jacques Debout, le mari de Chantal Goya et ami de longue date de Johnny.

La lettre de Laura et la réponse cinglante de Laeticia

Après avoir mené sa propre enquête, l'émission Sept à Huit a mis le doigt, ce dimanche soir, sur deux nouveaux faits interpellants dans le dossier Johnny Hallyday. Le premier concerne la fameuse lettre envoyée par Laura à Laeticia le 31 janvier dernier, soit près de deux mois après la mort du chanteur. À ce moment-là, Laura comme David ne savaient pas encore qu'ils avaient été déshérités.

"Chère Laeticia, voilà près de deux mois que papa est parti et il nous faut avancer dans le règlement de sa succession. En plein accord avec David, nous voudrions signer dès que possible l'acte (...) qui fixe les qualités héréditaires", écrivait ainsi Laura, dans l'espoir de résoudre l'affaire à l'amiable. La réponse de Laeticia, dévoilée fin février par Le Point, était glaciale: "C'est avec beaucoup de surprise que j'accuse réception de votre lettre (...) Cette requête (...) prend le ton d'une mise en demeure. Je n'entends pas accéder à cette injonction qui n'est pas fondée. L'intégralité des droits d'auteur et d'artiste-interprète de mon époux m'a été dévolue au terme de ses dernières volontés."

On le sait, les relations entre les deux femmes étaient loin d'être au beau fixe. Dans sa lettre adressée post mortem à son père, Laura laissait même entendre que Laeticia lui interdisait de voir et d'appeler son père. Était-ce une stratégie pour les éloigner petit à petit de la famille et mieux faire passer la nouvelle version du testament de Johnny?

La première version du testament, totalement différente

La deuxième révélation de Sept à Huit concerne le contenu du premier testament de Johnny Hallyday, celui qu'il avait écrit en Suisse en 2011. Dedans, on peut notamment y lire que "Jean-Philippe Smet dispose qu'en cas de décès, les compensations des parts réservataires de ses enfants seront exclusivement d'ordre monétaire".

Ce qui signifie clairement que Johnny envisageait bel et bien de léguer de l'argent à Laura et David. Tout le contraire de ce que prévoit (ou plutôt ne prévoit pas) la dernière version de son testament, signée en Californie.

Déjà lu?

Déjà lu?