© GettyImages

United Airlines enchaîne les fails! Cette fois-ci, la compagnie embarque le mauvais chien

17 mars 2018

Un vol de Newark à Saint-Louis a dû être immédiatement détourné à Akron (Ohio). La raison?  United Airlines a découvert qu'il y avait un chien à bord qui devait normalement se trouver sur un autre vol. Il s'agit de la troisième fois en une semaine que la compagnie aérienne fait polémique en ce qui concerne les animaux de compagnie.

Plus tôt dans la semaine, la compagnie a accidentellement envoyé un chien au Japon alors que, normalement, il était censé aller au Kansas, aux États-Unis. Apparemment, United Airlines a confondu un dogue allemand avec un berger allemand, qui n'ont comme similitude que leur qualificatif.

Lundi, c'est un chiot qui est mort à bord d'un avion United Airlines. Les stewards ont demandé au propriétaire que l'animal soit placé directement dans le compartiment à bagages. Il n'aura pas survécu au vol de trois heures. Mais pire encore: la compagnie va indemniser son propriétaire comme s'il s'agissait d'un vulgaire bagage égaré. Ce qui a bien sûr fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux. L'affaire a pris une telle proportion qu'elle a atteint le Congrès. Deux sénateurs, un démocrate et un républicain, ont pris l'initiative d'une loi stipulant que les animaux ne peuvent pas être placés dans les compartiments à bagages.

Une histoire sans fin?

Cette fois-ci, United Airlines s'est rendu compte, lors d'un vol allant de Newark à Saint-Louis, qu'ils avaient embarqué le mauvais chien. United a choisi de détourner le vol pour ramener directement et en toute sécurité l'animal à son propriétaire à Akron. Heureusement, les 33 passagers qui se dirigeaient vers St Louis ont été indemnisés par United Airlines, qui n'a pas voulu préciser le montant de cette indemnisation.

En tout cas, si le chien est le meilleur ami de l'homme, c'est sûr qu'avec United Airlines on ne peut pas dire que l'inverse soit réciproque.

Déjà lu ?

Déjà lu?