© YouTube Casey Neistat

"Si YouTube n'a pas peur de Twitch, il devrait maintenant", met en garde Casey Neistat

23 mars 2018

Invité par The Verge pour causer de l'avenir du web, le fameux Youtuber new-yorkais a évoqué l'explosion autour de Twitch. La plateforme de streaming de jeux vidéo attire de plus en plus de gens, dont notamment des créateurs qui désertent YouTube pour son nouveau système de paiement.

Depuis que le rappeur Drake s'est invité sur un stream de Ninja, la plateforme Twitch est devenue beaucoup plus médiatisée. La chaîne américaine CNBC a révélé que le gamer Ninja se faisait jusqu'à un demi-million de dollars par mois (environ 405.000 euros) avec Twitch. Ceci rien qu'avec les abonnements Amazon Prime et Twitch Prime qu'il fait souscrire depuis sa chaîne.

Twitch, qui jusqu'ici intéressait plutôt les adeptes de stream de jeux vidéo, apparaît soudain comme une plateforme où l'on peut diffuser du contenu en temps réel et rentabiliser cette diffusion. Même Casey Neistat, qui s'est fait connaître grâce à YouTube, estime que Twitch est une plateforme vraiment intéressante. "YouTube est vulnérable", a-t-il confié à The Verge. Et "Twitch est comme le nouveau gamin cool du quartier."

Casey Neistat

Avec 9,1 millions d'abonnés, quasiment 900 vidéos uploadées et plus de 2 milliards de vues, Casey Neistat est un véritable poids lourd de YouTube. Pourtant, il estime que la plateforme Twitch présente parfois plus d'intérêt que celle qui a fait sa réputation.

"Beucoup de gens qui ne sont pas des créateurs me disent que YouTube n'a rien à craindre. (...) Sur le plan pratique, ils ont raison. Mais quand tu rentres le facteur X de l'émotion, le facteur X de la culture et le facteur X du cool, tout devient soudain une menace existentielle très réelle".

YouTube est un excellent moteur de recherche pour le commun des mortels, estime le New-yorkais. Mais pour "la communauté des créateurs et leur public, (...) qui est le groupe le plus intéressant de l'espace médiatique", Twitch devient un sérieux concurrent de YouTube.

Vulnérabilité de la monétisation

En cause, la monétisation de YouTube. "YouTube est vulnérable", poursuit le créateur. Et si Twitch est devenu le nouveau gamin cool du quartier, c'est parce que Ninja a fait un excellent travail, tout comme CNBC qui a décrit les opportunités de monétisation de la plateforme avec Twitch Prime."

"Toutes ces choses sont beaucoup plus excitantes qu'un pré-roll de cinq secondes que tu dois attendre et pour lequel tu obtiens 50% du dixième d'un centime ou quoi que ce soit sur YouTube", conclut Casey Neistat.

En gros, le Youtubeur new-yorkais ne pense pas que la plateforme de Google risque de s’effondrer. Il estime seulement que Twitch présente des possibilités de monétisation plus intéressantes pour la communauté des créateurs que YouTube.

Déjà lu?

Déjà lu?