© RTL-TVi

Et si Hélène Darroze était trop gentille dans Top Chef? Elle avoue en tout cas "être trop maternelle"

28 mars 2018

Chaque semaine, le niveau de compétition s'élève un peu plus dans Top Chef. Et cette année, plus que les autres, la cheffe Hélène Darroze semble être très attachée à sa brigade. Elle avoue même être un peu trop maternelle avec ses candidats... au point de leur porter préjudice?

Après le départ de Geoffrey cette semaine, il y en a une qui en a gros sur la patate: il s'agit évidemment d'Hélène Darroze qui était elle aussi, très attachée au belgo-coréen de cette saison.

Son départ de la compétition a prouvé que du niveau, il y en avait dans Top Chef. Et c'est d'ailleurs ce que la cheffe Hélène Darroze a voulu rappeler dans une interview accordée à Télé 7 jours. Pour elle, Geoffrey aurait clairement "mérité d'aller plus loin".

Un col bleu-blanc-rouge pas content

Un avis qui vient redorer le blason du jeune cuisto qui s'était fait démonter par le chef Gilles Goujon lors de la 100ème émission de Top Chef dans les grandes écuries du domaine de Chantilly. On se souvient que Geoffrey n'avait pas voulu désosser le pigeon et avait abandonné l'épreuve "par respect du produit". Mais le meilleur ouvrier de France avait regretté son attitude lui lançant sévèrement que c'était "trop facile". "Je trouve ça vraiment scandaleux! Ce n'est pas classe (...) Il y a 100 meilleurs ouvriers de France qui se sont déplacés et vous ne le faites pas?", le taclait-il encore. Suite à ça, les internautes étaient montés au créneau sur les réseaux sociaux estimant que le chef étoilé venait d'humilier le candidat belge.

Une vraie mère poule

S'il ne fait aucun doute que le jeune homme manquait de technique comparé aux autres encore en compétition, pour Hélène Darroze, "ils ont chacun une sensibilité particulière" et "malgré son jeune âge, il a réalisé des choses superbes", explique-t-elle.

Mais Geoffrey n'est pas le seul à avoir fait l'objet de critiques de la part de chefs de renom. Pour Hélène Darroze, "c'est injuste!". "Quand j'entends certains chefs critiquer l'émission et dire que les candidats ne sont pas de vrais cuisiniers, cela me peine (...) Ils fournissent un tel boulot! Heureusement que des chefs comme Veyrat et Robuchon peuvent en témoigner maintenant", réplique-t-elle encore.

Si Hélène Darroze prend la défense de ses poulains, ce n'est pas pour rien: derrière son métier de chef, c'est avant tout une maman de deux petites filles. D'où son côté très mère poule avec les candidats: "Je suis très maternelle- trop peut-être- et je ne sais pas si ça aide vraiment mes candidats". Face à elle, elle en est bien consciente, le coaching plus strict de Philippe Etchebest semble bien plus efficace...mais Top Chef, c'est avant tout, une compétition humaine, alors pas de quoi s'en vouloir d'être un peu trop gentille, n'est-ce pas? Il faudra en tout cas attendre la fin de l'émission pour constater si son coaching était réussi ou non.

© RTL-TVi

Déjà lu?

Déjà lu?