© EPA

Pour tenter de rassurer les supporters, la Russie lance sa "police touristique" pour la Coupe du monde

2 avril 2018

Les supporters ne sont pas hyper chauds à l'idée de se rendre en Russie cet été pour la Coupe du monde. La faute à l'hooliganisme fort présent au pays de Poutine et à une réputation pas forcément très flatteuse en occident. Le pays lance donc une opération séduction en mettant en place une "police touristique". 

On le sait, la Russie n'a pas vraiment une bonne réputation par chez nous. Cela se ressent dans la vente des tickets belges pour la Coupe du monde: les supporters noir-jaune-rouge ne se sont pas vraiment pressés au portillon. La faute, entre autres, à l'hooliganisme qui fait rage en Russie. Alors, le pays dirigé par Vladimir Poutine lance une opération séduction.

Pour rassurer les supporters, la Russie a annoncé mettre en place une "police touristique". C'est le ministre de l'Intérieur Vladimir Kolokoltsev qui l'a annoncé: "Ces unités seront constituées d’agents du ministère de l’Intérieur qui parlent plusieurs langues. Si nécessaire, une formation supplémentaire leur sera proposée."

Soigner son image

Il faut dire que la police russe ne bénéficie pas forcément d'une très bonne image auprès de la population locale et étrangère. Les flics russes ont en effet la réputation de procéder à des contrôles d'identités que l'on pourrait qualifier de musclés. Même chose lors des manifestations pacifiques, la police n'hésite pas à utiliser la force pour calmer les foules.

Ajoute à cela les tensions diplomatiques avec pas mal de pays occidentaux, la Russie se doit de soigner son image. La Russie doit paraitre comme un pays accueillant et surtout ouvert, c'est ce qu'elle tente de faire en engageant des policiers polyglottes. Cette police touristique est donc la première étape de cette opération séduction qui doit durer deux mois, jusqu'au début de cette fameuse Coupe du monde.

Déjà lu?

Déjà lu?