© iStock

Trop vieux pour conduire: de plus en plus de personnes contraintes de rendre leur permis

3 avril 2018

Tu t'es déjà dit "mon papy/ma mamy est trop vieux/vieille pour conduire"? Tu as déjà dû t'accrocher en le/la voyant manoeuvrer? Une fois passé un certain âge, les réflexes deviennent moins bons, la vue diminue... De plus en plus de personnes en Belgique sont contraintes de rendre leur permis après avoir passé le test Cara.

Tu l'as peut-être déjà dit toi-même ou entendu dire: "certaines personnes âgées ne devraient plus pouvoir conduire". Eh bien sache que depuis 1998, le Cara, le Centre d'Aptitude à la Conduire et d'Adaptation des Véhicules, organise des tests pour les personnes âgées. Les tests évaluent l'influence que peut avoir la diminution des capacités fonctionnelles sur l'aptitude à conduire un véhicule motorisé.

En gros, le Centre évalue les fonctions essentielles pouvant influencer la conduite en sécurité d'un véhicule pour lequel un permis de conduire est requis. Par exemple, les capacités après une atteinte au système musculo-squelettique, une affection du système nerveux central ou périphérique, ou autre affection pouvant provoquer une limitation du contrôle moteur, des perceptions, du comportement ou des capacités du jugement.

2017, 7.099 dossiers d'automobilistes

Souvent, les personnes âgées ont du mal à admettre qu'elles rencontrent des problèmes en conduisant. Ce sont souvent les proches qui remarquent les difficultés et conseillent de passer le test. Mais cela peut aussi être une décision médicale ou une demande d'un juge après une infraction du code de la route. En 2017, 7.099 dossiers d'automobilistes ont été déposés au Cara. Les Flamands sont plus nombreux à présenter ce test puisque ils représentent 65,3 % des dossiers, suivis dans Wallons qui représentent 29,4% et des Bruxellois, 5,9%.

Sur l'ensemble des dossiers déposés, 594 personnes ont dû remettre leur permis de conduire, cela correspond à 11, 2%. Un chiffre qui est en augmentation par rapport à l'année 2016. Selon un expert de Vias, interrogé par la DH, cette augmentation s'expliquerait par un vieillissement de la population et le fait que de "plus en plus de conducteurs veulent conduire le plus longtemps possible". Selon Benoît Godart, le porte-parole de Vias, "les personnes qui sont déclarées inaptes à la conduite ont quatre jours ouvrables pour rentre leur permis à la commune".

Quel genre de tests?

Mais en quoi consistent les tests concrètement pour ces personnes? Ils passent d'abord par une séance de manoeuvre, lors de laquelle un accompagnateur est présent au cas où. Ensuite, ils sont amenés à se fondre dans la circulation et l'examinateur observe l'attitude au volant, les réflexes, etc. Comme pour les personnes qui apprennent à conduire, l'examinateur a une pédale de frein d'urgence, au cas où il y a un problème. Selon Mark Tank, le directeur du Cara, interrogé par la DH, l'objectif n'est pas de tester la connaissance du Code de la route de l'usager. Mais plutôt d'observer pourquoi il aurait par exemple franchi une ligne blanche, s'il s'agit d'un problème de vue, ou de locomotion, etc.

Déjà lu?

Déjà lu?