© Koh Lanta

"Ça me plait bien de me voir à la télé": prépare-toi, Julie de Koh Lanta pourrait bien revenir sur ton écran! 

3 avril 2018

Julie est la deuxième aventurière à avoir quitté Koh Lanta ce vendredi 30 mars. Après un duel intense face à Raphaele, elle a été éliminée de l'île de l'Exil. Une candidate emblématique qui avait en quelques jours investi "son île", comme elle aime le rappeler. Beaucoup espérait la voir aller plus loin grâce à son mental d'acier, mais pour elle, c'est tout de même "une vraie fierté d'avoir été la première à découvrir l'île", nous explique-t-elle.

Julie, c'est sans aucun doute la candidate la plus positive de l'histoire de Koh Lanta. Si sa gentillesse a marqué les esprits lors de sa première participation à Koh Lanta Cambodge en 2016, on ne peut que constater qu'elle est revenue avec la même mentalité pour cette édition All Stars. Mais sa bonne humeur et sa joie de vivre n'ont visiblement pas suffi: après seulement trois jours, son aventure s'est malheureusement brutalement terminée suite à une épreuve où le dernier était directement éliminé.

Julie, en mode Robinson Crusoé

Mais son élimination lui a surtout donné l'occasion d'être la première à découvrir l'île de l'Exil: "C'est une vraie fierté d'avoir été la première sur cette île", se réjouit-elle. Elle n'en retient d'ailleurs que du positif: "Cet exil m'a permis de faire des victoires personnelles, ensuite ça m'a permis d'être une vraie aventurière toute seule sur cette île". Elle ne cache pas s'être régalée durant ces quelques jours: "Je me sentais vraiment comme chez moi", s'exclame-t-elle.

Et même si elle était toute seule sur son île la plupart du temps, elle n'avait pas le temps de s'ennuyer: "J'explorais l’île à fond, comme tout bon explorateur qui découvre son île pour la première fois." On pourrait croire qu'elle a profité de ce temps pour se reposer et reprendre des forces, il n'en est rien: "il faut se défoncer pour aller chercher à manger, chercher de l'eau... on ne se repose pas sur ses lauriers quand on est seul, au contraire, surtout que les journées passent très vite et que le soleil se couche très tôt."

Un festin sur l'île de l'exil?

Mais la vie toute seule avait néanmoins quelques avantages, notamment en termes de nourriture. Elle avoue en avoir profité pour faire le plein de noix de cocos, de mangues ou encore de papayes, mais elle est tout de même restée raisonnable: "Je faisais attention à ne pas manger toutes mes réserves car je ne savais pas combien de temps j'allais rester sur cette île. Il faut en garder et être prévoyant". Sans compter que Julie a un grand coeur et pour elle, c'était un plaisir d'en offrir à ses coéquipières: "Même si c'était mon adversaire, c'était un plaisir d'accueillir Raphaele avec des papayes". "Il faut rester humain", ajoute-t-elle encore. Si Julie a finalement perdu son duel face à elle, elle garde tout de même la tête haute: "J'ai remporté un beau duel contre une championne de boxe, Chantal, et ensuite, face à Raphaele, j'ai largement dépassé le premier record en tenant plus d'une heure."

Pas de rancoeur contre les jaunes

Pas de regret pour la jeune femme donc. Surtout qu'avant de partir, elle était consciente qu'elle se retrouverait face à des aventuriers très forts physiquement et mentalement. Et elle avoue elle-même ne pas avoir été à la hauteur sur l'épreuve qui lui a été fatale avant son élimination: "C'était une épreuve qui n'était pas à mon avantage étant donné que mes faiblesses sont la vitesse et la force et donc pile poil ce que demandait cette épreuve. Mes collègues l'ont vu donc ça ne m'a pas du tout surprise qu'ils votent contre moi puisque je savais que j'étais la plus faible sur cette épreuve."

Elle a tout de même une pointe de déception de ne pas s'être retrouvée dans l'équipe de Yassin: "Quand il y a eu la création des équipes, j'étais juste à côté de Yassin et j'ai dit naturellement que j'aurais aimé être avec lui parce qu'il est très fort et avoir un élément très fort physiquement et en survie, ça aide une équipe",regrette-t-elle.

Adepte de la positive attitude

Elle reste en tout cas persuadée que c'est à cause de ses faiblesses physiques qu'elle a été éliminée, et non pas à cause de son caractère. "Je me perçois comme une personne extrêmement positive, et d'ailleurs, dans mon aventure en 2016, personne n'avait voté contre moi puisqu'ils avaient tous témoigné que j'étais le rayon de soleil de l'aventure et que je mettais de la bonne humeur sur le camp". C'est vrai qu'au-delà de ses karaokés improvisés sur l'île, Julie avait l'art de positiver sur tout et de s'émerveiller pour un rien. Pour elle, c'est d'ailleurs une philosophie de vie qu'elle applique au quotidien: "Quoiqu'il arrive, il faut toujours voir le bon côté des choses et se dire que derrière les nuages, il y a toujours le soleil!", s'exclame-t-elle.

La stratégie, Julie ne connait pas!

Julie misait d'ailleurs tout sur son mental! Et quand on lui demande si elle avait monté une stratégie, elle réplique d'emblée: "je ne suis pas une stratège". "La stratégie pour moi, c'était d'être plus observatrice, et plus méfiante, tout en restant moi-même". Elle n'aurait d'ailleurs jamais eu l'idée de faire un faux collier d'immunité pour s'en sortir. "Moi à la place de celui qui l'a fabriqué, j'aurais dit de suite que c'était une blague, mais je peux comprendre que chacun veuille s'en sortir comme il peut, parce que voilà, c'est un jeu".

Une carrière en télé?

Si son passage dans Koh Lanta était bref, Julie aime en tout cas l'image que la production lui a donné: "J'avoue que ça commence à me plaire cette image très positive qui ressort de moi. Ça me plait bien de me voir à la télé". D'ailleurs, répandre sa bonne humeur, c'est ce qu'elle adore: "Juste pour le bonheur que je peux donner aux gens, moi je dis, j'ai gagné mon Koh Lanta", dit-elle enfin fièrement. Elle ne serait d'ailleurs par contre refaire de la télé: "J'espère qu'on me reverra dans de belles émissions, et pourquoi pas, même trouver un travail à la télé pour développer mon côté artistique?" En tout cas, vu d'ici, on la verrait bien participer à N'oubliez pas les paroles! avec la chanson Libéréé, délivréé. Sacré Julie!

Déjà lu?

Déjà lu?