© iStock

La mer, une vraie salle de concert: les baleines sont capables de composer et interpréter de très nombreux titres de jazz

4 avril 2018

Les baleines boréales, ou baleines du Groenland, figureraient parmi les plus grandes chanteuses du règne animal. D'après une récente étude, elles sont capables non seulement d'interpréter mais aussi de composer des morceaux d'une très grande complexité. Mais attention, pas n'importe quel style: du jazz, s'il vous plaît.

Chaque animal a son propre cri: le chien aboie, le chat miaule, la poule caquète... Chez certains, ce cri est particulièrement mélodieux, c'est le cas des oiseaux qui chantent ou des orangs-outans qui peuvent parfois siffler (comme Ujian à Pairi Daiza). Mais à ce petit jeu musical, ce sont incontestablement les baleines boréales qui remportent la palme, car celles-ci seraient tout à fait capables de se produire en concert. Voire en tournée.

En effet, une étude, publiée ce mercredi dans la revue Biology Letters de la Royal Society, révèle que les baleines boréales du Spitzberg (île norvégienne près du Groenland) sont à la fois des compositeurs et des interprètes. Elles excellent dans l'art d'improviser des chansons qualifiées par les chercheurs de "complexes", "diversifiées" et "en constante évolution" d'année en année.

184 chansons sur quatre hivers

"Les baleines boréales chantaient fort de novembre à avril, sans interruption, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Et elles chantaient des chansons très très différentes", explique ainsi l'auteure principale de l'étude, Kate Stafford, océanographe à l'Université de Washington située à Seattle. Elles poussent donc la chansonnette pour s'occuper dans l'obscurité ininterrompue de l'hiver polaire. Il faut dire qu'à cette période, le soleil ne se lève pas et la glace recouvre 95 à 100 % de la mer.

Pour te citer quelques chiffres, les baleines ont interprété 184 types de chansons différentes en seulement quatre hivers, selon des enregistrements effectués par les chercheurs entre 2010 et 2014 depuis le détroit de Fram (à l’est du Groenland). Artistiquement parlant, "seuls quelques espèces d'oiseaux chanteurs" peuvent donc rivaliser face à elles, souligne l'étude. D'autant plus qu'à chaque hiver, leur répertoire est entièrement renouvelé, comme si elles sortaient un nouvel album.

Niveau style, "si le chant des baleines à bosse ressemble à de la musique classique, les baleines boréales font plutôt du jazz", ont constaté les chercheurs, car "le son est plus libre". Bref, c'est bien plus harmonieux que les imitations de Dory dans Nemo!

Prochaine étape, les chercheurs doivent encore comprendre pourquoi leur répertoire se renouvelle annuellement et si oui ou non ce don est exclusivement l'apanage des mâles, comme chez la baleine à bosse par exemple.

Déjà lu?

Déjà lu?