© Pixabay

Dans l'industrie du cannabis, les employés sont trop défoncés pendant leur boulot

14 avril 2018

Aux Etats-Unis, les employés des entreprises de vente légale de cannabis sont généralement plus satisfaits que les travailleurs d'autres secteurs. Cependant, des mesures de sécurité doivent encore être appliquées, indique une étude de l'Université d'Etat du Colorado réalisée menées auprès de plus de 200 employés de producteurs locaux de cannabis. 

Selon cette étude, nombreux sont les travailleurs dont la tâche consiste à cultiver et à vendre du cannabis sous l'emprise de la drogue durant leur travail. Dès lors, ces derniers peuvent manquer d'attention, ce qui est susceptible de mettre en péril la sécurité des autres travailleurs,

Lutte contre les abus

Selon les scientifiques, 63% des travailleurs de l'industrie du cannabis était défoncés le mois dernier alors qu'ils travaillaient. 45% des employés ont par ailleurs admis avoir consommé du cannabis pendant que l'entreprise était ouverte.

Mike Adams, rédacteur en chef du magazine Forbes, explique qu'il n'y a pas longtemps, la situation était identique dans l'industrie de l'alcool. Les employés étaient en effet autorisés à consommer de la bière durant leur pause ou durant le déjeuner. Cependant, des complications sont apparues et cela n'est dès lors plus autorisé.

Comme cela a été le cas pour le secteur de l'alcool, l'industrie du cannabis doit maintenant prendre des mesures d'urgence pour lutter contre ces abus, indique Forbes. Selon Mike Adams, le fait qu'un nombre important de travailleurs se rendent au travail sous l'influence de la drogue est particulièrement préoccupant.

Consommer de la drogue sur le lieu de travail peut créer des situations dangereuses pour l'employé et pour ses pairs.

"Non seulement certaines entreprises du cannabis ne forment pas correctement les travailleurs sur la manière de gérer des risques professionnels potentiels, mais la direction permet parfois aux employés de manipuler des produits chimiques dangereux et des équipements sous l'influence de la marijuana", écrit Adams.

Les travailleurs doivent être formés

Les effectifs de l'industrie du cannabis sont principalement composés d'hommes blancs. Ces mêmes travailleurs se disent satisfaits de leur travail et des conditions de sécurité de l'emploi. Toutefois, seuls deux tiers des employés ont un certificat pour consommer du cannabis à usage médical.

Généralement, les travailleurs se sentir bien dans leur travail et ils déclarent que la sécurité n'est pas un problème important. Cependant, certains d'entre eux se sont déjà plaints de problèmes ergonomiques et d'irritation aux yeux étant donné le fait qu'ils manipulent des produits chimiques.

Par ailleurs, près de la moitié des employés n'ont bénéficié d'une formation sur les risques biologiques, chimiques et physiques de leur secteur.

"Il y a un besoin imminent d'établir une formation et en santé pour mettre en oeuvre de meilleures pratiques", concluent les chercheurs.

Lire aussi

Déjà lu?