© Pixabay

Tu es un étudiant bosseur ? Selon la science, tu seras donc plus heureux dans la vie

15 avril 2018

Tu bosses sans arrêt pour tes études, tu fais l'impasse sur les nuits de fêtes et tu fréquentes assidûment la bibliothèque de l'université ? Selon une nouvelle étude, outre le fait de connaître davantage de réussite dans ta vie, ce comportement studieux te permettra également de ressentir plus de satisfaction durant les années qui suivent ton passage sur les bancs des amphithéâtres.  

Au moyen de la technologie de l’apprentissage automatique, les chercheurs de l'ISI (Institut des sciences de l'information) de l'USC Viterbi de l'Université de Californie du Sud ont cherché à découvrir les facteurs qui influencent positivement le bien-être, de bons résultats scolaires ainsi que les comportements.

Les scientifiques ont conclu que les étudiants les plus sérieux durant leurs études étaient également ceux qui étaient les plus satisfaits pendant leur vie. Cette satisfaction et ce bien-être peuvent également stimuler la productivité, indiquent les chercheurs.

Corrélation

Selon Homa Hosseinmardi, chercheur informaticien à l''ISI, les étudiants qui fréquentent davantage les sections de la bibliothèque de leur université et qui dorment suffisamment ont non seulement des résultats supérieurs durant leur cursus universitaire mais enregistrent également un taux de satisfaction plus élevé durant leur existence. Pour le chercheur, cette constatation pourrait indiquer qu'il existe une corrélation entre la performance et l'engagement.

Pour aboutir à ces conclusions, les scientifiques ont divisé des étudiants en deux groupes. Le premier groupe était constitué d'étudiants avec des résultats scolaires élevés et l'autre d'étudiants adeptes des activités de loisir.

Cela a permis de distinguer certaines habitudes comportementales chez les étudiants au meilleur rendement. Ces derniers avaient tendance à passer plus de temps à la bibliothèque, à moins se détendre et à dormir avant minuit. De l'autre côté, les étudiants aux résultats plus faibles bavardaient davantage entre minuit et six heures du matin, passaient plus de temps dans la pénombre matinale, ce qui laissait supposer des habitudes de sommeil moins saines.

Technologie

Selon les chercheurs, le groupe d'étudiants au meilleur rendement ont enregistré des scores d'affects positifs plus élevés, une méthode psychologique qui sert à mesurer l'humeur et le bien-être.

Selon Hosseinmardi, les étudiants qui bossent beaucoup et qui font preuve de plus d'engagement durant leurs études sont aussi ceux qui ressentent plus de bonheur. Les chercheurs espèrent ainsi démontrer que le bonheur et la satisfaction sont en mesure de fournir davantage de productivité grâce à une boucle de rétroaction positive.

Ces résultats sont importants car ils pourraient aider à créer des espaces de travail plus heureux et à permettre aux personnes de dénicher des emplois correspondant mieux à leur caractères et compétences.

L'étude a également permis de monter les capacités de la technologie en termes de recherches sur la psychologie humaine et l'hygiène personnelle. En effet, la présence constante de smartphones dans nos poches peut aider à mesurer la lumière, le son, le mouvement, l'emplacement et les habitudes de sommeil. Grâce à ces données, il est possible de créer des modèles informatiques afin de déterminer le degré de socialisation, d'études ou de sommeil d'une personne.

Lire aussi

Déjà lu?