© Getty

Marc Coucke, le président mégalo: le milliardaire veut construire lui-même un nouveau stade pour Anderlecht

17 avril 2018

Fraîchement installé au poste de président du Sporting d'Anderlecht, Marc Coucke ne compte pas rester les bras croisés à ne rien faire. Il a déjà de gros projets pour le club bruxellois. Et la priorité numéro de l'homme d'affaires semble être le stade du club le plus titré de Belgique. Il envisage plusieurs possibilités. 

On connait les tendances mégalo de Marc Coucke, l'homme qui dégaine le chéquier plus vite son ombre. Après s'être offert le Sporting d'Anderlecht, l'homme d'affaires a déjà plusieurs projets en tête pour son nouveau club. Et évidemment cela concerne le stade du club le plus titré de Belgique. Dans une émission qui sera diffusée ce mercredi sur la VRT, le milliardaire belge s'est laissé aller à quelques confidences concernant ses ambitions.

Eurostadium

À la base des bases, Anderlecht aurait du élire domicile dans l'Eurostadium, le nouveau stade national de Belgique. Mais comme tu le sais, le projet est au point mort et on ne risque pas d'avoir un nouveau stade de sitôt. Même si Ghelamco semble toujours optimiste, il vaut mieux ne pas trop compter sur ce nouveau stade.

Alors Marc Coucke réfléchit à d'autres possibilités. En décembre déjà, il déclarait qu'il n'était pas très chaud à l'idée de louer un stade: "A Lille, où j'avais 5% des actions, j'ai vu comment cela fonctionnait dans un grand club" déclarait-il à l'époque. "J'en ai conclu qu'il était beaucoup plus facile pour un club de disposer de son propre stade."

Neerpede ou rénovation

Alors pour l'émission Pano de la VRT, Marc Coucke a évoqué quelques possibilités. Il peut par exemple choisir de rénover le stade Constant Vanden Stock, l'actuelle enceinte du club. "La solution la plus facile mais pas forcément la moins chère" selon Marc Coucke. Il envisage donc de construire un nouveau stade à côté du centre d'entrainement d'Anderlecht à Neerpede, à quelques stations de métro de l'actuel stade.

Enfin, la dernière possibilité consiste à ériger un stade dans un autre lieu de la région bruxelloise. Dans le centre ou en périphérie. À ce propos, Marc Coucke n'a pas donné de détails et de toute façon, vu le fiasco du stade nationale, une telle procédure risque de prendre encore plus de temps. Tu l'as compris, ce ne sont que des projets et ils ne sont pas prêts de se mettre en place tout de suite. La seule chose qui est certaine, c'est que l'homme d'affaire est bien décidé à offrir une nouvelle maison à son nouveau club.

Déjà lu?

Déjà lu?