© iStock

Des flics ont débusqué un dealer grâce à une photo envoyée sur WhatsApp

17 avril 2018

Les enquêtes policières prennent une autre tournure avec la présence accrue des réseaux sociaux. La police britannique a réussi à démanteler un trafic de drogue grâce à une photo retrouvée sur WhatsApp. Horatio qui? 

Avec les dizaines d'application de messagerie instantanée, les dealers ont l'embarras du choix pour communiquer avec leurs clients. Mais parfois, ces applications causent leur perte. C'est ce qui est arrivé à un trafiquant britannique. Voici le récit de cette histoire un peu dingue.

Le 23 août dernier, la police britannique procède à une perquisition suite à des suspicion de trafic de drogue. Les policiers interpellent 5 personnes et retrouvent du cannabis dans l'appartement, peut-on lire dans un communiqué de la police de South Wales. Mais malheureusement, le lieu de production de la came et le boss du trafic restaient toujours inconnus.

WhatsApp

Mais sur place, les enquêteurs réquisitionnent les téléphones des personnes interpellées. En lisant les conversations WhatsApp sur un des téléphone, ils trouvent une photo d'un pochon d'ecstasy avec comme légende: "Voici ma marchandise". L'erreur du dealer est fatale: il a laissé sa main sur la photo.

Du coup, la police scientifique a analysé en profondeur la photo. Ils ont zoomé sur la main de dealer et comme par magie, ils ont pu choper les empreintes digitales du trafiquant. Comme ils avaient une petite idée de l'identité du mec, ils sont simplement allés le trouver, ont chopé ses doigts et ils se sont rendus compte que les empreintes concordaient. En plus, de la weed a aussi été retrouvée à son domicile. Jackpot! Morale de l'histoire, si te mets à dealer...ouais non, ne fais pas ça.

Déjà lu?

Déjà lu?