© The Voice Belgique/RTBF

Après cette prestation de fou, la voix de Soraya restera gravée à jamais dans les murs du studio de The Voice Belgique

17 avril 2018

On en est encore sans voix. En demi-finale de The Voice Belgique, Soraya Slimani s'est attaquée à un morceau lourd de la musique: "Bang Bang" de Nancy Sinatra. Un nouveau défi de taille pour la jeune candidate de l'équipe de Slimane, qui est parvenue une fois de plus à nous mettre la chair de poule.

Comme on s'y attendait après avoir assisté aux répétitions cette après-midi, la qualité de la demi-finale de cette septième saison de The Voice Belgique était plus qu'au rendez-vous. La soirée a démarré fort par la prestation d'Estelle (talent de Matthew Irons), qui a mis le feu au plateau sur "Single Ladies (Put a Ring on It)" de Beyoncé. On a également très apprécié le moment rap envoyé par Camille (talent de Vitaa) sur le titre "Tchikita" de l'artiste français JUL. Il y a eu ensuite le passage de Jeff (talent de BJ Scott), qui nous a offert une prestation quatre étoiles sur "Unchain My Heart" de Joe Cocker. Sa voix rauque envoûtante mêlée à son jeu époustouflant au piano, c'était comme si l'on était à son propre concert.

Mais après toutes ces belles prouesses, on n'était pas encore au bout de nos peines puisque venait le tour de Soraya (talent de Slimane) d'assumer le show. Et quel show! La benjamine de la compétition avait, comme au précédent live, choisi une chanson à voix: "Bang Bang", un titre-phare de la chanteuse américaine Nancy Sinatra. Il fallait de l'audace, il fallait de la technique vocale, il fallait un regard qui tue et, surtout, il fallait des tripes. Tout ce que Soraya nous a une nouvelle fois prouvé qu'elle possède, et ce à seulement 16 ans.

Une aisance déroutante dans les chansons à voix

La jeune athoise nous avait déjà laissés sans voix la semaine dernière, en réinterprétant le fameux "Quand on n'a que l'amour" du grand Jacques Brel. Cette fois, elle nous a littéralement "scotché la gueule", comme aurait pu dire la mama BJ Scott. Ce ton rauque et cette espèce de fragilité que sa voix décharge naturellement, mêlés à une extrême puissance, sont juste sublimes à entendre. C'est sûr, le studio de Média Rives se souviendra longtemps de sa performance, en particulier de cette longue note tenue vers la fin du morceau. Les grandes chansons à voix sont définitivement l'univers dans lequel elle doit faire carrière, car à chaque fois elle nous hérisse les poils!

Il n'y a d'ailleurs pas que nous qui avons été conquis. Le public lui a fait une standing ovation et les quatre coachs étaient debout à la fin de sa prestation (que tu peux revoir ici). Ceux-ci l'ont ensuite couverte de compliments. "C'est dans ce genre de chanson que tu es la plus charismatique. Moi, tu m'as scotchée", l'a encensée Vitaa. "Je ne te connaissais pas avec cette voix-là", s'est quant à lui étonné Matthew Irons.

Alors Soraya, s'il te plaît, arrête de t'excuser pour tes petits faux-pas car ce sont ceux-là qui te rendent plus forte et forgent ta personnalité artistique. En tout cas, nous, on attend plus qu'une chose: aller voir un de tes concerts.

Mais avant, il reste bien sûr la finale de la compétition à passer, lors de laquelle elle devra se défendre face à Stéphanie (talent sélectionné de Vitaa), Jeff (talent sélectionné de BJ Scott) et l'imposante Valentine (talent de Matthew Irons).

Sur The Voice Belgique, tu peux lire aussi:

Déjà lu?