© iStock

Bruxelles a dit oui: il y aura des distributeurs de matériel d'injection dans la capitale

18 avril 2018

La Commission Santé du Parlement bruxellois s'est réunie ce 17 avril et a donné son feu vert pour la mise en place de distributeurs automatiques de matériel d'injection dans la capitale.

La proposition de mettre en place des "Stéribornes" dans la capitale a été lancée par Julien Uyttendaele (PS), Fabian Maingain (DéFI) et Zoé Genot (Ecolo) et elle a été votée à l'unanimité ce mardi par la Commission Santé du Parlement bruxellois.

Les "Stéribornes" sont des automates qui seront disponibles 24heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans les rues de Bruxelles. Ils distribueront des Stéribox, des kits qui contiennent du matériel d'injection stérile. Pour pouvoir recevoir le kit, il faudra soit introduire un jeton, soit rendre du matériel déjà utilisé.

Réduire l'insécurité

Ces automates poursuivent un triple objectif: faciliter l’accès au matériel stérile d’injection, accompagner la dépendance pour ouvrir des opportunités de soins et réduire les nuisances qui sont associées à l'utilisation de drogues dans les lieux publiques et l’insécurité comme on peut le lire sur la plateforme des "Réductions des Risques à Bruxelles et en Wallonie".

"Cette option se rajouterait aux pharmacies qui peuvent distribuer des pochettes stérifix ainsi qu’aux comptoirs d’échange de seringues et cela fait bien partie, comme le rappelle la proposition de résolution, des objectifs développés au sein du plan bruxellois de réduction des risques liés à l’usage des drogues”, explique David Weytsman (MR), député bruxellois à la DH.

Le projet de salles de shoots dans différentes villes du pays est aussi toujours sur la table. Ce projet permettrait d'offrir des salles de consommation à moindres risques avec de bonnes conditions sanitaires et un personnel formé. Une proposition de loi a été déposée par Willy Demeyer (PS) mais la ministre de la Santé, Maggie De Block, n'y est pas favorable car pour elle: "L'ouverture de salles de shoot serait contraire à l'accord de gouvernement".

Déjà lu?

Déjà lu?