© iStock

Une question s'impose: est-on plus vite saoul quand il fait chaud?

5 juillet 2018

Avec les températures estivales de ces derniers jours, tu as peut-être été confronté à un phénomène inexpliqué: boire quelques bières quand il fait chaud te rend-il plus saoul? Ou bien est-ce juste un mythe?

Rares sont ceux qui n'ont pas profité d'un petit verre en terrasse ces derniers jours. Les bières te semblent meilleures, le vin blanc ressemble à du jus de fruit, mais qu'est-ce qu'il se passe? Alors que tu entames ton deuxième ou troisième verre, tu as déjà l'impression de battre de l'aile. A raison?

Multiples facteurs

  • Il existe plusieurs théories pour expliquer ce phénomène. La première est la plus logique et est liée à la chaleur: tu bois beaucoup plus vite quand il fait chaud. Après la bière pour te désaltérer que tu finis en quelques gorgées, tu passes vite à la suivante.
  • Une autre raison est liée à la sueur. Quand il fait chaud ton corps transpire, jusque-là, rien de surprenant. Sauf que le mélange eau/alcool a tendance à déréguler cette sueur.
  • Une troisième explication est à trouver dans la tension artérielle. Ta tension est plus importante quand il fait chaud: ton coeur doit battre plus vite et ton sang coule plus vite dans tes veines. De cette manière, l'alcool aura tendance à voyager plus vite vers ton cerveau. Tu le ressentiras donc plus vite.

Subjectif

Chacune de ces causes peut expliquer ton état d'ivresse accéléré. C'est sans doute un mélange des trois phénomènes d'ailleurs. Mais un problème subsiste: le fait qu'il est très difficile d'étudier l'ivresse, car elle est d'abord une impression subjective, comme l'explique le toxicologue Jan Tytgat de la KUL au Het Nieuwsblad: "selon les personnes, l'ivresse fait transpirer, mais il y a aussi d'autres effets comme la fatigue, la somnolence, la sensation d'étourdissement..."

Et même au niveau des causes, tout dépend de ton état de base: que tu ne sois pas en pleine forme en hiver ou rayonnant en été, cela aura également une influence, mais tu pourrais au final être saoul de la même manière.

Il n'y a pas de loi scientifique intangible avec l'ivresse. On ne peut donc pas dire que la chaleur rend plus saoul. Tout se passe dans la tête. Même si une combinaison des facteurs précités amène quelques éléments de réponse.

Déjà lu?

Déjà lu?