© iStock

La Flandre suit la Wallonie et propose l'interdiction de la clope en voiture en présence d'enfants

28 avril 2018

Carlo Di Antonio (cdH), avait déjà pris les devants par rapport à la clope au volant en présence d'enfants fin 2017. Cette fois-ci, c'est au tour des Flamands de prendre des mesures face à la lenteur du fédéral. Mais la Flandre annonce des mesures beaucoup plus sévères que la Wallonie.

Fin de l'année 2017, le ministre wallon de l'Environnement, Carlo Di Antonio (cdH), avait annoncé la mise en place d'amendes pour les personnes qui fument dans leur voiture en présence d'enfants.

En Wallonie

En effet, à l'époque, le ministre avait déclaré à l'Echo: "Un décret va être pris sur la qualité de l'air intérieur. On constate que dans toute une série de situations, dans des bâtiments, dans l'habitacle d'une voiture, il y a un vrai danger pour la santé, particulièrement pour les personnes sensibles comme les enfants et les personnes âgées. Le tabac dans un véhicule est très très dangereux. Il s'agira désormais d'une infraction". Le montant de l'infraction environnementale avait été à l'époque fixé par le texte à 150 euros. Mais le texte n'a pas encore été voté au Parlement wallon, ce devrait être pour cette année.

En Flandre

En Flandre, on en a marre d'attendre aussi. En effet, si la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open VLD) avait annoncé en 2016 que le Parlement fédéral voterait une loi interdisant la cigarette en voiture avec des enfants de moins de 16 ans, on n'a encore rien vu. Et aujourd'hui, c'est le ministre flamand de l'Environnement, Joke Schauvliege (CD&V) qui veut bouger à ce niveau. Il a introduit un projet de décret en ce sens, et c'est le journal De Standaard qui a pu voir le texte.

Que contient le texte?

Si le projet de Carlo Di Antonio était de faire payer une amende de 150 euros à toute personne prise en train de fumer dans sa voiture en présence d'enfants, en Flandre, cela s'annonce beaucoup plus sévère.

En effet, toute personne qui fume dans la voiture en présence de mineurs risque une peine. Deux types de peine sont prévues par le texte. Premièrement une peine de prison allant d'un mois à deux ans. Deuxièmement, une amende pouvant aller de 100 à 250.000 euros. La Flandre précise aussi que l'interdiction concernerait également les cigarettes électroniques. Pour la Wallonie, ce point n'est pas très clair.

Le ministre flamand de l'environnement Joke Schauvliege (CD & V) vise l'introduction de son texte au printemps 2019.

Déjà lu?

Déjà lu?