© epa

Pour ceux qui l'ont raté, voici l'excellent discours d'Edouard Baer à Cannes

10 mai 2018

Sur fond de piano, Edouard Baer a enchanté les invités du Festival de Cannes 2018 avec un discours maîtrisé à la perfection. Suave et raffiné, l'animateur de Radio Nova a entamé cette "expérience collective avec peut-être des gens que l'on ne connait pas" sur un ton léger mais pointu. Des maîtres de cérémonies comme ça, on en voudrait plus souvent.

"Il y a les films chéris, les films détestés, les films de contre-bande, les films de pacotille (...) et puis il y a les films en sélection", a déclamé mardi un Edouard Baer qui semblaient plus être à un dîner mondain que sur l'une des scènes les plus prestigieuses du moment: la cérémonie d'ouverture du Festival de Cannes 2018. Pendant six agréables minutes, le dandy a alterné poésie et petites piques à l'égard du monde du cinéma.

Habitué de l'exercice, le comédien a inscrit à son palmarès plusieurs cérémonies d'ouverture, dont les Césars du Cinéma et le Festival de Cannes en 2008 et 2009. Cette année, il a envoûté le public de cette voix que les auditeurs de l'émission "Plus près de toi" sur Radio Nova connaissent bien. Bulle d'air dans un monde oppressé par les paillettes, la compétition et les polémiques, Baer a salué les plus grands acteurs de la planète et les plus petits inconnus au bataillon.

On vous laisse juger de l'exercice (où plusieurs déjà s'y sont cassés les dents):

Un discours comme on aimerait en voir plus souvent

Déjà lu?

Déjà lu?