© iStock

Cap de te mettre au jeûne numérique? L'UFAPEC voudrait l'instituer tous les deux mois dans les écoles

11 mai 2018

Tu ne peux plus te passer de ton téléphone? Quand tu ne snappes pas, tu retouches tes photos pour Instagram, ou tu parles à tes potes sur Messenger? Mais avant tout ça, tu faisais quoi au juste? L'UFAPEC, l'Union des associations de parents de l'enseignement catholique, voudrait lancer une semaine de jeûne technologique où tu devrais dire adieu à ton smartphone et tous les appareils connectés à l'école.

La nomophobie, ou la peur d'être séparé de son téléphone, touche presque tout le monde en 2018. Cette névrose peut avoir un impact négatif sur notre moral. En effet, d'après l'étude "L’école bousculée par les nouvelles technologies", réalisée par l’UFAPEC (Union des associations de parents de l'enseignement catholique), l'utilisation intensive de ton smartphone (ou autre appareil numérique) aurait même une influence directe sur ton bien-être. L'Union propose alors de faire un jeûne technologique d'une semaine tous les deux mois pour permettre aux adolescents de reprendre le contrôle sur leur temps et de mieux vivre et communiquer avec leurs parents et leurs amis.

Instituer le jeûne dans les écoles

Pour y parvenir, l'UFAPEC propose de l'instituer régulièrement au sein des différentes écoles. En effet, l'Union explique que les jeûnes technologiques sont intéressants quand ils sont collectifs. Le faire dans le cadre scolaire permettrait aussi que les professeurs ne demandent pas aux élèves d'utiliser internet pour faire leurs devoirs durant ce jeûne par exemple.

Moins de stress numérique

L'UFAPEC ne diabolise pas pour autant les réseaux sociaux et leur utilisation. L'idée est surtout d'aider ceux pour qui leur utilisation pourrait être ou devenir une source de stress. "Les réseaux sociaux ne semblent pas être le diable pour notre cerveau et nos niveaux de stress. Ceux-ci peuvent aussi avoir des effets positifs si l’on contrôle certains facteurs. Si le jeune a un réseau d’amis Facebook avec qui il entretient des interactions positives, il possède ainsi un soutien social qui le protège du stress. Par contre, dans le cas de harcèlement ou d’exposition constante au stress des autres, il faut absolument lui apprendre à s’en protéger", peut-on d'ailleurs lire dans leur analyse.

Déjà testé!

Le jeûne technologique a d'ailleurs déjà fait ses preuves au Québec, où des jeunes ont tenté l'expérience. Il en ressort que les ados en question ont ressenti moins de stress et ont même apprécié d'avoir plus le temps de se consacrer à d'autres activités. Lâcher son smartphone une fois de temps en temps est donc tout à fait possible et même vivement conseillé! Alors, si ton école ne se met pas au jeûne technologique, tu peux toujours tenter de le faire pendant tes vacances, ce sera au moins ça de pris.

Déjà lu?

Déjà lu?