© TF1

Après 11 saisons, clap de fin pour Secret Story: voilà pourquoi c'est la meilleure décision qui soit

17 mai 2018

opinionCe 17 mai 2018 ne marque pas seulement le début du ramadan, il marque aussi la fin de Secret Story. Après onze saisons, la production a décidé de ne pas rempiler. Un jeûne qu'on attendait depuis bien trop longtemps et qui ne pouvait pas mieux tomber: parce que la voix, ce n'est pas qu'on ne t'aimait pas, mais trop c'est trop.

Onze ans que tu regardes Secret Story, onze saisons que tu suis quotidiennement l'émission de télé-réalité; bref, trop d'années de ta vie que tu as perdues à t'abrutir dans ton canapé chaque soir de la semaine. Et si ça peut te rassurer, j'ai fait exactement la même erreur.

Ce programme, qui n'a de réalité que le nom, a réussi à nous priver de notre vie sociale chaque année, tous les soirs de la semaine pendant trois mois, y compris les vendredis soirs pour assister aux fameux primes où les supercheries étaient de plus en plus tirées par les cheveux. Alors au bout de onze ans, on commençait tout doucement à saturer, nos capacités intellectuelles en premier.

Un monde du fake fascinant

J'ai beau dire que la télé-réalité ramollit le cerveau et les fesses, je dois bien reconnaître que j'ai regardé, et que ça m'a même fasciné. Et c'est justement là où je suis contente de voir qu'il n'y aura pas de douzième saison, ni d'autres saisons à venir: j'en avais marre de perdre mon temps devant cette télé-poubelle. La vérité, c'est que si je passais tout mon temps à scruter ce qu'il se passait dans la Maison des Secrets, c'est parce que pendant ces 45 minutes de vacuité intellectuelle, mon cerveau se mettait en OFF et mon sens critique s'anéantissait. Après une journée à bosser et à réfléchir, mon cerveau avait besoin de calme, de repos, de vide profond. En fait, mon cerveau avait simplement besoin de ça. Regarder des gens passer leurs temps à la piscine, à gagner de l'argent sans rien branler, ça a de quoi captiver, n'est-ce pas?

Eh bien NON, justement! Pourtant, c'était plus fort que moi: à mesure que je grandissais, je me faisais la promesse intérieure d'arrêter de mater ces télé-poubelles, mais ce n'était que de belles paroles, comme les résolutions de chaque nouvelle année qui tombent à l'eau. Il suffisait qu'un jour je tombe dessus "par hasard" pour ne plus louper une quotidienne les jours d'après. Désormais, je vais enfin pouvoir m'en passer.

Des secrets inventés

Le pire dans tout ça, c'est qu'en se gavant de la vie des autres, on apprend strictement rien, mis à part le fait que la chirurgie esthétique est un code de la beauté désormais incontournable, que l'enfermement rend bête et con et qu'on a passé beaucoup trop de temps à cligner des yeux devant la lumière bleue de nos écrans.

D'autant que d'année en année, la production ne savait plus quoi inventer pour nous tenir en haleine. À commencer par les secrets qui, à mesure que les années passaient, faisaient l'effet d'un pétard mouillé. Et pour les candidats qui n'en avaient pas mais qui promettaient de nous faire rire derrière l'écran, la prod' trouvait toujours le moyen de les incruster dans le jeu. En leur attribuant un secret encore plus bidon, du genre "complice de la Voix".

D'ailleurs, elle est passée où la chasse aux secrets? Depuis plusieurs saisons, elle était souvent reléguée au second plan, pourtant devons-nous rappeler que c'était le but premier du jeu?

La Voix, cette manipulatrice

Parlons-en d'ailleurs de la Voix: celle qui dirige les moindres faits et gestes des candidats et qui intervient toujours pour faire basculer le déroulement de l'aventure. Elle dirigeait le comportement des habitants en leur confiant des missions "secrètes" qui n'étaient destinées qu'à foutre la zizanie au sein de la maison des Secrets. Son côté moralisateur à deux balles et ses interventions qui commençaient toujours par ce fameux "Ici, la Voix.." ne vont en tout cas pas nous manquer.

Par contre, on avoue que ce qui nous manquera, ce sont les fautes de français génialissimes des candidats dont le QI était grillé depuis bien trop longtemps. Heureusement, d'autres télé-réalités encore plus malsaines seront toujours là pour nous dénicher des perles. Quoique, sans Secret Story, comment les Anges de la télé-réalité vont-ils faire pour trouver ces génies de l'écran?

R.I.P Secret Story!

Déjà lu?

Déjà lu?