© RTL-TVi

"Animateur télé, c'est du luxe!": Stéphane Pauwels se sent encore plus privilégié en faisant "Steph fait le job"

17 mai 2018

"Steph fait le job" est de retour sur RTL-TVi. Après s'être testé en tant qu'éboueur, boucher, ou encore restaurateur la saison dernière, Stéphane Pauwels s'est une nouvelle fois essayé à d'autres professions sous-estimées. L'idée? Faire le job, comme si c'était le sien!

Passionné de foot mais aussi avant tout animateur, Stéphane Pauwels va à nouveau remettre le couvert dès dimanche sur RTL-TVi pour son émission Steph fait le job. En effet, après un premier essai plutôt bien réussi, Stéphane Pauwels avait envie de se challenger une nouvelle fois afin de mettre en valeur certains métiers pénibles.

Cette fois-ci, tu le verras enfiler la toque de boulanger, mais aussi changer des couches quand il se mettra à vivre le quotidien d'une puéricultrice. "Les gens ne se rendent pas compte de la pénibilité de ces jobs", nous explique-t-il. Pourtant, pour l'avoir vécu, Stéphane peut le confirmer: "C'est vraiment des métiers compliqués." Outre boulanger et puériculteur, l'animateur de 49 ans s'est aussi testé aux métiers de forain et de déménageur.

Boulanger, un métier noble

S'il ne retient que du positif de toutes ces expériences, il doit cependant avouer que le métier de déménageur a été le plus compliqué. "Je trouve que c'est un peu ingrat comme job parce que les gens attendent qu’on déménage leur maison mais ça va jusqu’au string quoi!", s'exclame-t-il. (Et là avoues, tu t'imagines déjà Pauwels les bras remplis de gros cartons, un string ficelle lui saucissonnant les hanches). Mais ce dont il se souviendra particulièrement c'est de son expérience en tant que boulanger: "J’ai beaucoup aimé la boulangerie, je me suis éclaté, c'est un métier noble". D'autant que c'est à Mouscron, dans sa ville natale, qu'il a mis la main à la pâte.

Ce n'est qu'en allant voir chez les autres qu'on se rend compte que l'herbe n'est pas forcément plus verte ailleurs. Mais ça, il en est bien conscient: "Animateur télé, ça n'a rien de pénible, bien au contraire... C'est même du luxe!", avant d'ajouter: "J'ai la chance de faire l'un des plus beaux métiers du monde". Alors pour rien au monde Stéphane ne se convertira en pompier, comme il le rêvait étant enfant, à moins que Steph fait le job ne passe par là...

Si tu veux voir Stéphane Pauwels en habits de boulanger, c'est dimanche à 19h45 sur RTL-TVi!

Déjà lu?

Déjà lu?