© Getty images

Une fois mariée au prince Harry, à quoi ressemblera la nouvelle vie de Meghan Markle?

19 mai 2018

Le mariage entre le prince Harry et Meghan Markle approchant à grands pas, il est une question qui brûle toutes les lèvres: comment Meghan, cette ex-actrice américaine, s'intégrera dans la famille royale britannique? Elle va devoir dire adieu à beaucoup de choses, car sa nouvelle vie sera totalement différente.

C'est l'histoire d'un conte de fées que personne n'attendait. La belle actrice américaine Meghan Markle, révélée dans la série Suits, épousera ce samedi le prince anglais Harry. La cérémonie s'ouvrira à 12h tapante dans la chapelle Saint-George du château de Windsor, à l'ouest de Londres. Mais plus qu'un contrat de vie commune, ce mariage va bouleverser toute sa vie.

Une fois mariée, il ne sera plus question de l'appeler simplement Meghan Markle. Elle portera dorénavant le titre de duchesse de Sussex. "C'est un droit exclusif décidé par la reine d'Angleterre", nous explique Thomas de Bergeyck, présentateur de l'émission Place Royale sur RTL-TVI. Duchesse et pas "princesse Meghan", là est toute la distinction, car seules les personnes de sang royal ont droit au titre de princesse, suivant le sacro-saint protocole.

"Un vrai métier"

Tu t'en doutes, Meghan ne pourra pas non plus poursuivre sa carrière d'actrice. Elle ne pourra d'ailleurs pas du tout travailler, altesse étant un "vrai métier" à plein temps. Mais l'incompatibilité des horaires n'est pas la seule raison. "En tant que duchesse, membre de la famille royale, on l'imaginerait mal rouler une pelle à un acteur sur un plateau de tournage", relève, à juste titre, le journaliste et spécialiste des têtes couronnées chez RTL. Sa nouvelle fonction lui imposera également un certain nombre de devoirs, qui seront "de plus en plus importants", car la reine se fait fort âgée et donc "elle délègue de plus en plus aussi à sa famille", ajoute-t-il.

À la place, elle sera libre de s'engager dans autant de causes qui lui sont chères. Nul doute donc que Meghan continuera à défendre les droits des femmes et à lutter contre les discriminations raciales, ce qu'elle fait déjà depuis de nombreuses années. Son combat pour le féminisme a démarré très tôt, à 11 ans, à la suite de la vue d'une publicité sexiste pour un liquide vaisselle, racontait-elle en mars 2015 dans son discours lors de la Conférence mondiale sur les femmes aux Nations Unies. Aujourd'hui, l'actrice qu'elle est devenue est engagée pour les droits des femmes auprès de l’ONU.

"Une vie de contraintes"

En plus de ces engagements envers des oeuvres humanitaires ou caritatives, la future duchesse de Sussex devra, comme son mari Harry, se soumettre à une série d'obligations royales. Et celles-ci s'accumuleront de plus en plus au fil du temps. "C'est une vie de contraintes d'être membre de la famille royale, et je crois que Meghan ne se rend pas compte à quel point", remarque Thomas de Bergeyck. "Cela veut dire aussi passer plusieurs semaines l'été à Balmoral, à caresser des cheveux humides et des chiens trempés... il faut avoir envie de cela". Il est donc indispensable "d'aimer la tradition la plus pure", parce que "Elisabeth est comme ça". C'est ainsi qu'altesse est un "vrai choix de vie" et un métier à part entière.

Enfin, comme tout autre membre de la famille royale, elle ne pourra plus non plus voter, signer des autographes, ou même communiquer sur les réseaux sociaux ou sur son blog lifestyle "The Tig" qu'elle tenait depuis trois ans. C'est d'ailleurs déjà chose faite, puisqu'elle a supprimé ses comptes Facebook, Twitter et Instagram en janvier dernier, soit quatre mois avant le mariage. Pour suivre sa vie et celle de Harry, une seule solution: t'abonner aux comptes Instagram et Twitter du Kensington Palace.

William, Harry, Kate et Meghan en coloc

Une question pratico-pratique que tu te poses aussi sûrement: où habiteront les jeunes mariés? Une fois duc et duchesse, le couple posera définitivement ses valises à Kensington. "C'est la maison des enfants et des petits enfants", explique Thomas de Bergeyck. Ils s'installeront dans l'une des ailes du palais... tout près de William et Kate. "Harry n'aura qu'à traverser la cour pour se rendre chez son frère", précise-t-il. Bon, on espère pour William qu'il ne débarquera plus pour dévaliser son frigo et "parasiter sa nourriture", comme le duc de Cambridge avertissait son frangin - non sans humour - suite à l'annonce de ses fiançailles en novembre dernier.

De toute façon, il est probable que Harry et Meghan ne soient pas beaucoup à la maison, car ils adorent voyager. À commencer par leurs premières vacances inévitables: leur lune de miel, qu'ils devraient passer en Namibie. "C'est le pays voisin du Botswana, là où Harry avait demandé à Meghan, qu'il venait de rencontrer à Londres, de le rejoindre pour passer quelques jours dans une tente et assister au coucher de soleil. C'est très romantique et quel beau moyen pour apprendre à se connaître que d'être à deux au milieu du désert. Retourner là-bas, c'est donc évidemment un clin d'oeil à leur histoire", commente Thomas de Bergeyck.

De plus, "ils ont tendance à louer des cottages pour passer des week-ends, c'était encore le cas la dernière semaine avant leur mariage, pour passer du temps ensemble avant de se séparer dès demain soir", observe-t-il également. Mais, bien évidemment, leurs vacances devront toujours "respecter le calendrier royal". "S'ils s'en vont le jour des commémorations du 11 novembre ou de l'anniversaire de la reine, ce n'est effectivement pas bien", prend-t-il en exemple.

Tu l'as compris, Meghan passera d'actrice à duchesse, mais la transformation ne se fera pas sans souffrance!

Sur le mariage de Harry et Meghan, tu peux lire aussi:

Déjà lu?