© iStock

La Chine et les États-Unis jettent l'éponge: la guerre commerciale n'aura pas lieu

20 mai 2018

Après des mois de menaces et d'invectives politiques, il semblerait que la guerre commerciale entre Washington et Pekin n'aura pas lieu. Les deux pays renoncent à augmenter leurs tarifs douaniers sur les produits en provenance des deux pays.

C'est Trump le premier qui a lancé l'idée d'une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis. Le président américain estimait que la relation commerciale entre les deux mastodontes économiques défavorisait son propre pays et que, conséquemment, il devait augmenter les taxes douanières sur les importations en provenance de Chine.

Avec la délicatesse diplomatique légendaire de Trump, cette idée a vite dérivée en menaces d'augmentation des taxes autant du côté chinois qu'américain. Mais ce dimanche, les deux pays sont finalement parvenus à trouver un terrain d'entente: ils n'augmenteront pas leurs taxes douanières respectives.

Consensus

Le vice-Premier ministre chinois Liu He, qui a mené les négociations pour la Chine à Washington, a déclaré: "Les deux parties sont parvenues à un consensus, ne s'engageront pas dans une guerre commerciale et n'augmenteront pas les droits de douane respectifs."

Liu a qualifié l'accord de "nécessité", mais a ajouté: "Il faut en même temps tenir compte du fait que briser la glace ne peut se faire en un jour, que résoudre les problèmes structurels sur les relations économiques et commerciales entre les deux pays prendra du temps."

La Chine va augmenter ses achats de biens et services américains afin de réduire le déséquilibre commercial de plusieurs milliards de dollars avec les Etats-Unis, ont déclaré samedi les deux pays dans un communiqué commun. Une tentative d'apaiser les tensions entre les deux pays qui a été saluée par de nombreux analystes.

Déjà lu?

Déjà lu?