© EPA

Pas d'embrouille avec la Russie: la Belgique ne répondra pas à l'appel de boycott diplomatique de la Coupe du monde

2 juin 2018

La Belgique ne répondra pas à l'appel au boycott diplomatique de la Coupe du monde lancé il y a quelques semaines. Si des pays n'enverront aucun officiel en Russie en réponse à l'affaire Skripal, Didier Reynders ira assister à un match des Diables Rouges notamment. Et il pourrait être imité par le Roi Philippe.

À quelques jours du coup d'envoi de la Coupe du monde, prévu le 14 juin, la Russie compte ses amis. Comme l'explique le Soir, la liste des chefs d’État qui viendront faire un petit coucou sur place durant la compétition est en train d'être finalisée. Et la Belgique devrait être représentée.

Ce ne sera pas le cas de tous les pays: le Royaume-Uni, l'Islande et la Pologne ont annoncé il y a plusieurs semaines leur boycott diplomatique. Comprendre: ils n'enverront aucun représentant officiel taper la bise à Vladimir Poutine durant le Mondial. Une réponse directe à l'affaire Sergueï Skripal, ancien agent double empoisonné avec sa fille en Angleterre. Pointée du doigt dans cette affaire, la Russie a toujours nié son implication, mais n'a pas convaincu tout le monde.

Reynders ira en Russie, pas Michel

Mais la Belgique n'a pas l'intention de s'embrouiller avec les Russes à cause de ça et prône "un dialogue franc et ouvert", explique une source au Soir. Pas question donc de boycotter diplomatiquement la Coupe du monde. Les ministres souhaitant se rendre en Russie seront autorisés à le faire. Si Charles Michel ne pourra pas aller voir un match à cause d'un agenda bien trop chargé, le gouvernement belge sera au moins représenté par Didier Reynders. Le ministre des Affaires étrangers assistera au match des Diables Rouges contre la Tunisie le 23 juin prochain à Moscou.

Il pourrait d'ailleurs être rejoint sur place par le Roi Philippe. Rien n'est encore arrêté, mais le Roi souhaite assister à l'un des trois premiers matches des Diables. Philippe avait notamment fait le déplacement en Brésil lors de la Coupe du monde 2014 (pour un match contre... la Russie) et en France il y a deux ans pour l'Euro: à chaque fois, il avait assisté au deuxième match des Diables dans la compétition. Il était aussi dans les tribunes pour voir les Diables se faire éliminer en quarts de finale de l'Euro en 2016...

Reste donc à espérer que le Roi portera chance à Hazard and co s'il décide de faire le voyage en Russie!

Déjà lu?

Déjà lu?