© epa

Une éruption fait 25 morts dont des enfants au Guatemala

4 juin 2018

Le volcan Fuego (feu en espagnol) est l'un des plus actifs d'Amérique centrale. Il se situe à 35 kilomètres au sud-ouest de Guatemala City et recrache actuellement de la lave et des cendres chaudes. Il y a déjà 25 morts et des milliers de déplacés.

Déjà en mars dernier, le volcan Fuego explosait une première fois cette année. Ici, cela semble plus sérieux notamment à cause du vent qui souffle les cendres en direction de la capitale du Guatemala. Selon les services de secours, il s'agirait même de la plus violente explosion en quatre décennies.

Une coulée de lave a déjà fait son entrée dans le village de Rodeo, "brûlant, blessant ou tuant des gens sur son passage", explique le chef des services de secours à la radio guatémaltèque. Quatre personnes sont mortes dans leur maison prises au piège par les flammes. Deux enfants se sont retrouvés coincés sur un pont tandis qu'une autre victime a été retrouvée calcinée par les pompiers.

Aéroport fermé

Plus loin, la ville de Guatemala et ses trois millions d'habitants. Son aéroport a été fermé, les cendres volcaniques étant dangereuses pour les appareils. Les pistes en sont d'ailleurs recouvertes, c'est un immense nuage qui fonce tout droit sur la capitale. Du coup, les habitants doivent porter des masques pour respirer.

Le volcan a pour l'heure provoqué le déplacement de 2.000 personnes, notamment près de la cité coloniale d'Antigua, un haut lieu touristique du pays. En tout, le volcan Fuego affecte 1,7 million de personnes, a indiqué la protection civile.

280.000 morts

Le volcan Fuego est l'un des plus actifs de la région. Situé à 3.763 mètres d'altitude, sa dernière grande éruption date de 2015. Dans le monde, il y a en moyenne 60 éruptions volcaniques par an. Souvent, elles sont attendues.

On estime que depuis 1500, environ 280.000 personnes sont mortes suite à des éruptions volcaniques. Mais 170.000 d'entre elles ont péri en seulement six explosions. Cela montre que les volcans sont relativement inoffensifs même s'ils suscitent une grande crainte.

Depuis 2000, les volcans ont provoqué la mort de 2.000 personnes. C'est surtout le fait de coulées de boue volcanique aux Philippines, de coulées de lave en République démocratique du Congo et de projectiles au Japon. Rappelons enfin que trois touristes sont tombés dans le cratère d'un volcan l'année dernière.

Déjà lu?

Déjà lu?