La bonne nouvelle du jour: le taux de chômage des jeunes est au plus bas depuis 28 ans à Bruxelles

6 juin 2018

Bonne nouvelle pour l'emploi à Bruxelles. Le chômage des jeunes poursuit sa chute dans la capitale pour la 60e fois consécutive. Le taux de chômage pour cette catégorie reste toutefois élevé (21,7%), soit 6% de plus de la moyenne européenne. Mais ça va dans le bon sens.

Fin mai, Bruxelles comptait 87.912 demandeurs d'emploi (15,7%), soit le plus bas chiffre en 15 ans, en chute libre pour le 43e mois consécutif. Pour le chômage des jeunes (18-24 ans, hors étudiants), les nouvelles sont encore meilleures avec le plus bas taux (21,7%) depuis mai 1990. En cinq ans, le nombre de demandeurs d'emploi chez les jeunes a baissé de 5.452 unités pour un total de 8.319 en ce mois de mai 2018.

Une bonne nouvelle quand on sait que ce chiffre comprend aussi "les usagers du CPAS", précise Grégor Chapelle, le directeur d'Actiris. Ils sont nombreux à avoir été exclus des allocations de chômage suite aux mesures des gouvernements Di Rupo et Michel.

Bruxelles part de loin, tout comme les villes wallonnes

Ces bons signaux doivent être tempérés en regard de la situation européenne. En mars 2018, 7,1% de la population active cherchait un emploi. C'est deux fois moins qu'à Bruxelles. Au niveau des jeunes, le taux de chômage moyen n'y est que de 15,6% comparé à 21,7% pour Bruxelles.

Reste que sur notre territoire, Bruxelles fait mieux que les autres grandes villes du pays. On remarque à cet égard que les villes de Charleroi et de Liège sont très problématiques en termes de chômage des jeunes, même si là aussi on note une progression du taux l'emploi, tout comme la moyenne sur toute la Région.

De son côté, Didier Gosuin (DéFI), le ministre bruxellois de l'Emploi, s'est réjoui des chiffres "encourageants" annoncés par Actiris, même s'il sait qu'il "y a encore beaucoup de travail".

L'intervention de Didier Gosuin sur l'emploi à Bruxelles ce matin sur La Première

Déjà lu?

Déjà lu?