Anne Delvaux au JT de la RTBF en 2014

© RTBF

Deux anciens membres refusent de rembourser, Publifin va les traîner en justice

6 juin 2018

Serge Manzato, bourgmestre PS d’Engis, et Anne Delvaux, conseillère communale à Liège, ont tous deux siégé dans des comités de secteur de Publifin. Comme à d'autres anciens membres, l'intercommunale leur réclame le remboursement de sommes versées pour des mandats fictifs. Les deux élus refusent.

Publifin a décidé de saisir la justice pour récupérer les sommes que doivent encore lui verser deux anciens membres qui refusent de le faire: Serge Manzato, bourgmestre PS d'Engis, et Anne Delvaux, ancienne journaliste de la RTBF et conseillère communale à Liège. L'intercommunale va recevoir très bientôt les citations de son avocat, révèle Le Soir mardi.

Delvaux a siégé au sein du comité de secteur "Liège-Ville" mais elle a manqué deux réunions en octobre 2013 et avril 2014. Publifin lui réclame de reverser 13.678 euros nets, soit l'équivalent de 100% de la somme perçue pendant la période où elle était en fonction et beaucoup plus que les 30% réclamés par la ministre régionale des Pouvoirs locaux, Valérie De Bue (MR).

30%

Après de longues échanges, De Bue a fini par approuver les comptes 2016 de l’intercommunale liégeoise. Une convention a été signée par les membres des anciens comités de secteur afin de rembourser 30% des sommes perçues durant l'exercice de leurs mandats, dont la plupart étaient fictifs. Un remboursement que le parti Ecolo a estimé clairement insuffisant mais dont 24 personnes, sur 26, s'en sont déjà acquittées.

Du côté de Delvaux, c'est le refus. L'ancienne député européenne affirme n'avoir pas signé la convention et se déclare prête à aller en justice pour défendre ses intérêts. "Je suis prête à aller en justice pour que toute la lumière soit faite et que tout soit dit. Je pense que certains n'ont pas envie de ça". La suite se réglera donc au tribunal.

Déjà lu?

Déjà lu?