© Facebook

Voici le fameux classement QS des universités: les unifs belges ont dégringolé

7 juin 2018

Le QS World University Rankings a sorti son nouveau classement pour l'année 2019. Sans surprise, les universités américaines et britanniques dominent le top 15. Mais nos universités belges ont toutes perdu des places par rapport à l'année dernière. Que se passe-t-il?

Comme chaque année, le QS World University Rankings remet son tant attendu classement des 1.000 meilleures universités à travers le monde. Ce top, qui est l'un des plus reconnus, évalue chaque établissement sur base de différents critères, tels que la réputation académique, la renommée aux yeux des employeurs, le nombre d'étudiants, ou encore le nombre de citations dans certaines revues de recherche.

Mais dans ce nouveau classement 2019, sorti ce mercredi soir, les universités belges s'en sortent plutôt mal. On le sait, c'est impossible que l'Université libre de Bruxelles dépasse l'Université de Harvard ou même que l'UCL belge égale l'UCL londonienne. Le problème vient plutôt du fait que les huit institutions classées (4 francophones et 4 néerlandophones) ont toutes perdu des plumes par rapport à l'année dernière.

Les universités néerlandophones font encore mieux

Commençons par les mauvaises nouvelles. L'Université de Liège (ULg) se prend 72 places dans la tronche et dégringole à la 391e place. L'Université libre de Bruxelles (ULB) chute elle de 34 places, à la 239e position. L'Université catholique de Louvain fait un peu mieux et ne perd "que" 12 places. À la 165e position, l'UCL est la première université belge francophone du ranking. Enfin, l'Université de Mons arrive bien plus loin, quelque part entre la 591e et la 600e position.

Au nord du pays, les universités se portent mieux. L'Université de Leuven (KUL) termine dans le top 100 et reste la meilleure université de Belgique, même si elle perd 10 positions par rapport au classement 2018. L'Université de Gand (UGent) perd, elle, 13 places et arrive 138e. La VUB est, elle, 188e, avec 6 places de moins. Enfin, l'Université d'Anvers se classe 223e, en recul de 13 places.

Pas d'inquiétude

Mais ce déclin ne fait pas particulièrement frémir le monde académique. "Cela ne m’inquiète pas. C’est un classement qui reprend des milliers d’universités à travers le monde, et beaucoup de nouvelles universités étrangères mettent énormément de moyens sur la table pour y monter. Ce n’est pas notre philosophie", réagit ainsi le recteur de l'ULg, Albert Corhay, à L'Écho. "Sur ces cinq dernières années, on a grimpé deux fois, et descendu trois fois. Et ces variations restent faibles. Dans l’ensemble, on peut quand même parler de stabilité", ajoute au quotidien Jean-Christophe Renauld, prorecteur à la recherche de l’UCL.

La réputation pèse pour 50 % dans le classement, mais "il faut savoir que certains s’amusent aujourd’hui à envoyer des mails aux chercheurs des autres universités lorsque les classements sont calculés, en leur demandant de voter pour elles", accuse quant à lui Kim Oosterlinck, vice-recteur à la prospective et au financement à l’ULB.

Le ratio professeur/étudiant est un autre critère qui contribue à reléguer les établissements belges en-bas du classement, car l'accès à l'université n'est pas limité en Belgique comme dans d'autres pays. Pour le vice-recteur de l'ULB, ce n'est pourtant pas un critère déterminant dans la qualité de l'enseignement. "On peut très bien avoir un prof excellent devant un auditoire de 200 élèves et un autre qui sera incapable de faire passer son message devant une classe de trois étudiants. Mais cela, le ranking ne le mesure pas", commente-t-il.

En réalité, ce ranking est surtout important pour les étudiants à l'étranger et pour les étudiants belges qui cherchent à travailler à l'international. Si tu ne projettes pas de carrière aux États-Unis, tu n'as donc aucun souci à te faire en sortant de l'UCL, par exemple.

Voici le top 15 des meilleures universités selon le ranking 2019

  1. Le Massachusetts Institute of Technology (MIT), à Cambridge, près de Boston, aux États-Unis
  2. Stanford University, à Stanford en Californie
  3. Harvard University, à Cambridge, près de Boston, aux États-Unis
  4. California Institute of Technology, à Pasadena dans la banlieue de Los Angeles
  5. University of Oxford, à Oxford au Royaume-Uni
  6. University of Cambridge, à Cambridge au Royaume-Uni
  7. ETH Zurich - Swiss Federal Institute of Technology, à Zurich en Suisse
  8. Imperial College of London, à Londres au Royaume-Uni
  9. University of Chicago, à Chicago aux États-Unis
  10. UCL (University College London), à Londres
  11. National University of Singapore, à Singapour
  12. Nanyang Technological University (NTU), à Singapour
  13. Princeton University, dans le New Jersey aux États-Unis
  14. Cornell University, dans l'État de New York aux États-Unis
  15. Yale University, dans le Connecticut, aux États-Unis

Si tu veux consulter l'entièreté du classement, c'est par ici.

Déjà lu?

Déjà lu?