© iStock

Et voici pourquoi le Bitcoin a perdu 11% de sa valeur ce week-end

12 juin 2018

Alors qu'il tournait encore autour des 6500 euros vendredi soir, le Bitcoin a soudainement chuté pour atteindre les 5.700 euros lundi. En cause, le hack d'une plate-forme sud-coréenne.

Ceux qui suivent avec attention le cours des cryptomonnaies ont dû se mordre les doigts ce week-end en observant la courbe plongeante de la valeur du Bitcoin. La monnaie, en perte de valeur depuis le mois de janvier, a encore un peu plongé, passant définitivement sous la barre des 7.000 dollars (environ 5.950 euros).

Lundi, le Bitcoin se vendait à 6.806 dollars (5.700 euros) alors qu'il se vendait à 7660 le vendredi soir. Il a donc perdu 11% de sa valeur en trois jours. Selon Les Échos, la raison de cette dégringolade est à imputer à un hack de la plate-forme d'échange de cryptomonnaies Coinrail. Sur la page d'accueil du site sud-coréen, un message de maintenance indique qu'une vérification du système est en cours suite à "une tentative de piratage à l'aube" survenue le 10 juin (dimanche).

Coinrail

La plateforme sud-coréenne est loin d'être une des plus importantes bourses d'échanges de cryptomonnaies mais son hack a suffit à refroidir les ardeurs autour du Bitcoin. Coinrail n'est pas la première à se faire attaquer de la sorte. En début d'année, la Japonaise Coincheck avait perdu 530 millions de dollars d'actifs suite à une cyber-attaque. Quelques jours plus tard, les 10 plus grosses cryptomonnaies perdaient 100 milliards de dollars de valeur en 24 heures.

Pour les investisseurs et les défenseurs des monnaies cryptées, est-ce pour autant une raison de s'inquiéter? Pas forcément. Bien sûr, le Bitcoin a déjà au total perdu 53% de sa valeur depuis fin 2017, passant de presque 20.000 dollars l'unité à 6.800 ce mardi matin. Mais les croyants gardent espoir: la chute sera longue et douloureuse mais le retour se fera et la valeur du Bitcoin re-grimpera en flèche.

Déjà lu?

Déjà lu?