© YouTube

Mennel n'est toujours pas au bout de ses peines malgré la fin de The Voice: elle reçoit maintenant des menaces de mort

17 juin 2018

La candidate malheureuse de The Voice 7, Mennel Ibtissem qui avait dû quitté l'émission précipitamment en a vu des vertes et des pas mûres. Aujourd'hui, plus d'un mois après la fin du show, elle en subit encore les conséquences. 

Mennel Ibtissem s'est fait connaître grâce à sa belle voix en participant à The Voice 7 mais malheureusement la jeune femme de 23 ans s'est vite fait rattraper par son passé. Sa reprise envoûtante de Hallelujah de Leonard Cohen, avait eu l'effet d'une petite bombe chez les téléspectateurs et dans l'émission, l'unanimité du jury s'était d'ailleurs retourné.

Seulement, elle avait fait l'erreur de s'exprimer sur les réseaux sociaux à la suite des attentats de Nice en juillet 2016 en tenant des propos qui ont choqué. Elle a beau s'être excusé à plusieurs reprises de ses tweets maladroits depuis, ça n'a pas suffi.

Résultat: toute la fachosphère s'était fait le plaisir de les relayer la poussant vers la sortie de l'émission. Mennel avait donc quitté The Voice 7 et n'avait plus donné signe de vie pendant quelques mois, le temps de digérer tout ce qui venait de lui arriver.

Dans la foulée et puisqu'un malheur n'arrive jamais seul, elle avait dû également quitté son emploi comme professeur d'anglais. Aujourd'hui, on se souvient plus de Mennel Ibtissem à cause de cette vive polémique que pour sa belle voix.

Toujours menacée

Plus d'un mois après la fin de The Voice 7, elle est toujours la cible préférée des critiques négatives sur les réseaux sociaux. Comme si tout cela ne suffisait pas, elle reçoit même des menaces de mort. Dans sa story Instagram, la jeune chanteuse s'est exprimée à ce sujet samedi pour dénoncer la violence des messages qu'elle reçoit régulièrement: "Je passe au-dessus parce que je ne compte pas me rabaisser à ce niveau-là", dévoilait-elle. Si elle a tenu à passer un coup de gueule, c'est surtout pour avertir les jeunes filles plus jeunes qu'elle: "Je tiens à dire que c’est inadmissible, que je ne les cautionne pas du tout(...) Moi j’ai 23 ans, mais je pense à des filles plus jeunes que moi, ça peut détruire des vies", insiste-t-elle.

Sur YouTube, sa dernière vidéo sur comment nouer un turban n'y a pas non plus échappé. Si en deux jours à peine elle a quasiment atteint les 55 milliers de vues, des commentaire plus virulents les uns que les autres se sont aussi ajoutés à sa vidéo, si bien que finalement les commentaires n'y sont plus autorisés.

Bref, son dernier message prouve que Mennel ne s'est pas laissée abattre par cette polémique qui la poursuit malgré elle, depuis des mois maintenant. Aujourd'hui, la jeune femme compte bien aller de l'avant et ne plus ressasser le passé. D'ailleurs, son single Je pars mais je t'aime a dépassé le million de vue sur YouTube, de quoi lui faire oublier tous les messages négatifs qu'elle reçoit.


Déjà lu?

Déjà lu?