© Wildeman Festival

Le premier festival sans femme et sans alcool débarque en Belgique

18 juin 2018

Inspiré par le festival néerlandais Wildeman, le Mannen Festival débarque en Belgique cet été. Au programme, des activités pour que le mâle puisse reprendre confiance en lui.

Du 7 au 9 septembre, se tiendra à Sint-Joris-Weert (entre Louvain et Wavre), le Mannen Festival, un festival réservé aux hommes et où l'on ne servira pas d'alcool. L'idée est que les hommes puissent tenir le coup sans être aidé par la boisson afin de retrouver le vrai mâle qui sommeille au fond de lui.

Et on fait quoi dans un festival pareil? On participe à de nombreux ateliers: cours de djembé, danse "extatique", initiation au tai-chi, rugby tribal, "guerrier à coeur ouvert", marche sur les braises... L'idée est en quelque sorte de pratiquer des activités que pratiquerait l'homme tribal... selon l'imaginaire des organisateurs.

Développement personnel

"Ce que nous faisons est inspiré par le festival néerlandais Wildeman", explique au Nieuwsblad Erik Habraken (59 ans), l'un des six organisateurs. "Cela se passe au milieu de la nature et aide les hommes à se ressourcer, à déterminer leur choix. Le développement personnel est central, c'est ce que nous visons. Notre thème est le leadership intérieur."

"Nous voulons enseigner aux hommes, entre autres choses, des façons de prendre des responsabilités, mais aussi montrer clairement qu'ils n'ont pas toujours à le faire seuls. Obtenir de l'aide ou du soutien n'est pas ancré chez les hommes. Parce que nous sommes toujours censés être forts. Mais en réalité, nous avons le droit d'être vulnérable en tant qu'homme."

Bref, si le Mannen Festival intéresse quelqu'un, ça se passe du 7 au 9 septembre à Sint-Joris-Weert. L'entrée pour deux jours va de 250 à 300 euros mais la nuitée et la nourriture sont comprises.

Déjà lu?

Déjà lu?