© epa

Les États-Unis quittent le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU, trop "hypocrite" pour eux

20 juin 2018

Jugeant le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU trop "hypocrite" et trop souvent critique envers Israël, les États-Unis ont décidé mardi soir de se retirer de cette organisation internationale.

Depuis que Trump est au pouvoir, les États-Unis sont chaque fois plus isolés face au reste du monde. Mardi soir, le gouvernement a fait des déclarations chocs qui pourraient avoir de lourdes répercussions sur les relations diplomatiques internationales: le pays se retire du Conseil des droits de l'homme (CDH) de l'ONU.

"Nous prenons cette mesure parce que notre engagement ne nous permet pas de continuer à faire partie d'une organisation hypocrite et servant ses propres intérêts, qui fait des droits de l'Homme un sujet de moquerie", a déclaré l'ambassadrice américaine auprès des Nations Unies Nikki Haley.

"Pendant trop longtemps, le Conseil des droits de l'Homme a protégé les auteurs de violations des droits de l'Homme et a été un cloaque de partis pris politiques", a-t-elle ajouté.

Défenseur des droits, mais sans l'ONU

Accompagné du secrétaire d'État Mike Pompeo, l'ambassadrice a affirmé que les États-Unis resteraient des défenseurs acharnés des droits de l'Homme mais de leur côté. Une déclaration regrettée par le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres qui "aurait préféré que les États-Unis restent au Conseil des droits de l'Homme", selon son porte-parole.

En quittant le CDH, les Etats-Unis ont mis à exécution une menace qu'ils laissaient planer depuis plusieurs mois. Le pays estimait notamment que les rapports du Comité allaient à l'encontre de ses propres priorités et que ses derniers étaient constamment trop critiques envers Israël et son conflit avec la Palestine. Israël a quitté le Conseil en 2012, suite à la décision de ce dernier d'ouvrir une enquête internationale sur les colonies israéliennes.

Basé à Genève et fondé en 2006, le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU est "composé de 47 États Membres élus directement au scrutin secret, à la majorité des membres de l’Assemblée générale des Nations Unies". Ses membres sont élus pour un mandat de trois ans. Il ne faut pas le confondre avec le Conseil de sécurité de l'ONU, qui compte 15 membres, et est l'organe exécutif de l'ONU. Le CDH a pour objectif de promouvoir et faire respecter les droits de l'Homme dans le monde... sauf aux États-Unis.

Déjà lu?

Déjà lu?