© Netflix

Netflix met en avant ses acteurs et réalisateurs noirs dans une vidéo aux accents militants

26 juin 2018

Pour Netflix, mettre des afro-américains à l'écran n'est pas qu'un simple choix de casting, c'est une volonté militante. C'est ce qu'affirme la société dans un clip promotionnel soigné.

"Ce n'est pas un MOMENT, c'est un MOUVEMENT", a tweeté lundi Netflix sur son compte Strong Black Leads ("noir, puissant et au devant de la scène") qui est dédié aux "contenus originaux noirs". Netflix introduisait ainsi une vidéo narrée par Caleb MacLaughlin, seize ans et souvent à vélo dans "Stranger Things".

"C'est un jour nouveau. Construit à partir de rien et marqué par des légendes", continue l'acteur tandis que défilent des personnalités connues du monde du cinéma et des séries.

On voit ainsi apparaître le réalisateur Spike Lee, l'actrice Lena Waithe ("Master of None") ainsi que Laverne Cox, coiffeuse dans "Orange is The New Black" et première actrice transgenre à apparaître en Une du magazine américain Time.

Et MacLaughlin poursuit: "il n’y a pas qu’une façon d’être noir. Nous écrivons un instant noir, nuancé et complexe, fort et résilient. (...) Ce n’est pas un moment, c’est un mouvement. Aujourd’hui, c'est un grand jour pour Hollywood."

"A Great Day in Harlem"

Le plan s'élargit et l'on aperçoit les nombreux réalisateurs et acteurs noirs qui apparaissent sur nos écrans par l'intermédiaire de Netflix. Comme pour un cliché de famille, les 47 personnalités posent toutes ensemble devant un immeuble de briques de New York: le 17.

Ce plan fait référence au cliché réalisé par le photographe Art Kane pour le magazine Esquire en 1957: "A Great Day in Harlem". Prise au même endroit, au 17 East 126th Street de Harlem, cette photo présentait 57 musiciens de jazz rassemblant quatre décennies pour la postérité. Comme en un hommage, le plan final de Netflix semble dire que le devant de la scène cinématographique est maintenant dans les mains du mouvement "noir".

© Art Kane

Promo militante

Le clip a été diffusé à l'occasion des BET Awards, une cérémonie annuelle qui met en valeur les créations culturelles noires. Il s'achève avec la liste des séries et des films de Netflix où des acteurs afro-américains apparaissent. C'est clairement un clip promotionnel mais c'est également une prise de position.

Comme déclare la journaliste Sonia Devillers sur France Inter: "Un média, ça signifie des choix, des engagements, des valeurs… une ligne éditoriale. Il y a une idéologie Netflix. Elle ne loge pas seulement dans ses déclarations d’intention". Et utiliser la publicité pour défendre une idéologie, ça peut parfois être une bonne chose.

"Un grand jour pour Hollywood"

Déjà lu?

Déjà lu?