© iStock

Qu'est-ce que le service minimum changera concrètement pendant la grève des trains ces vendredi et samedi?

27 juin 2018

Le service minimum sera appliqué pour la première fois lors de la grève des cheminots ces jeudi, vendredi et samedi. Mais qu'est-ce que cela va changer sur le rail pour toi qui devras prendre le train? On t'explique tout cela en détail.

La menace planait depuis plusieurs semaines et elle a été actée la semaine dernière: il y aura (hélas) une nouvelle grève sur le rail en fin de semaine. La CGSP Cheminots mènera, en effet, une large action qui durera 48 heures: du jeudi 28 juin à 22 heures au samedi 30 juin à 22 heures. En cause, encore et toujours, la réforme des pensions du ministre Daniel Bacquelaine (MR), et plus particulièrement la liste des métiers pénibles sur laquelle tous les cheminots ne figureront pas.

Comme il s'agit de l'un des plus gros syndicats représentant les travailleurs des chemins de fer et que celui-ci a annoncé que le mouvement sera bien suivi, nul doute que ce sera le bazar sur le rail. Mais cette grève aura une saveur toute particulière puisque le service minimum y sera pour la première fois testé. La mesure avait été validée en mars dernier par le gouvernement, après quatre années de débats intenses, mais n'avait jusqu'ici pas été appliquée.

Verdict ce soir à 22 heures sur le rail

Concrètement, le service minimum signifie que les travailleurs ont désormais l'obligation de prévenir 72 heures à l'avance s'ils partent en grève. Ils avaient donc jusqu'à ce lundi 22 heures pour notifier leur arrêt de travail. De cette manière, la SNCB et Infrabel ont pu établir un horaire à l'avance et avoir un aperçu de quel train roulera ou pas.

L'ampleur du mouvement est donc déjà connue mais n'a hélas pas été rendue publique. "Afin de limiter autant que possible les désagréments, la SNCB élabore un service alternatif des trains pour chaque jour sur base des agents disponibles", explique seulement la société belge des chemins de fer sur son site. Ce plan de transport alternatif sera ensuite publié ce mercredi soir à 22 heures. Dedans, les liaisons IC ainsi que les trains circulant en heure de pointe devraient être maintenus aux horaires habituels.

C'est donc à partir de cette heure que tu pourras voir si ta ligne de train est touchée et quel trajet alternatif la SNCB te conseillera de suivre. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle puisque les voyageurs seront prévenus cette fois 24 heures avant le début de la grève, et non plus le matin-même comme habituellement.

Comment faire pour voir si ton train aura du retard? Checke le planificateur de voyages sur le site web de la SNCB ici dès ce soir, et les informations sur l'application mobile ainsi que sur les comptes Twitter et Facebook de la SNCB le matin-même avant de partir.

Un plan alternatif déjà prêt pour le Thalys

Dernière chose à savoir, le trafic des trains ne sera pas le seul à être perturbé, le Thalys ayant aussi annoncé que plusieurs trains seront supprimés ces vendredi et samedi, en raison cette fois du mouvement de grève en France.

Un plan de transport alternatif est déjà disponible sur son site internet. Concrètement, ce sont essentiellement les liaisons entre Bruxelles et la France qui seront perturbées. Par contre, les liaisons entre la Belgique et les Pays-Bas ainsi qu'entre Bruxelles, Cologne et Francfort seront, elles, assurées de manière "proche de la normale". Tu trouveras plus d'informations sur cette page ici.

Bon courage!

Déjà lu?

Déjà lu?