© iStock

Les habitants d'une ville russe doivent payer une taxe... pour la pluie

1 juillet 2018

Des habitants russes doivent payer une taxe spéciale pour la pluie. On est d'accord qu'on est jamais ravi de payer des taxes, mais c'est encore pire quand on vous fait payer pour.... la pluie!

Si tu penses qu'on te baratine, eh bien non! C'est l'anecdote la plus cocasse de la journée et c'est en Russie dans la région de Perm que ça se passe. C'est ce que rapporte un journal russe local relayé par l'agence Reuter.

Le plus fou est que les habitants n'ont pas été prévenus de la mise en place de cette taxe, mais c'est un résident qui l'a découvert en épluchant un courrier de la ville. Habitant dans un immeuble à appartements, le citoyen russe s'est tourné vers sa société de gestion pour comprendre pourquoi le montant des charges avait augmenté. On lui a répondu qu'il payait pour l'eau de pluie qui s'écoule du toit de l'immeuble dans les égouts.

Pour éviter la faillite

En se renseignant encore un peu, l'habitant a découvert qu'il s'agissait d'un projet de loi visant à taxer les eaux usées. Or, pour eux, cela n'a pas de sens de devoir payer pour l'eau de pluie qui s'écoule du toit dans l'égout, ce ne sont pas des eaux usées. Pour eux, cette taxe n'a tout simplement pas lieu d'être.

Pour tenter de contrecarrer la mesure, ils ont interpellé la société en question qui s'occupe du système d'approvisionnement en eau et qui gère les frais d'utilisation. Mais selon elle, la mesure mise en place par la ville est tout à fait légale, puisque les eaux qui entrent dans les égouts et qui doivent être traitées sont aussi bien des eaux usées que des eaux de pluie.

Pour le moment les habitants ne savent pas si ils vont devoir payer cette taxe qu'en cas de fortes pluies ou si il vont devoir la payer toute l'année. Mais la société a annoncé que l'idée était de faire payer en tout cas quand il y avait de fortes pluies et des chutes de neige. Car sans cette taxe, la société tomberait en faillite.

Déjà lu?

Déjà lu?