© Thai Navy Seal

Après 10 jours sous terre, les garçons en Thaïlande devront plonger ou attendre encore 4 mois

4 juillet 2018

Bloqué par les inondations et disparus des radars, le groupe de 12 garçons a finalement été retrouvé en Thaïlande par les secouristes. Problème maintenant: après 10 jours sous terre, les garçons sont plus faibles, la route pour rentrer fait 6 heures et les enfants vont devoir apprendre à plonger. Dans le cas contraire, ils devront attendre encore 4 mois.

La première grosse inquiétude est passée: les 12 garçons de 11 et 12 ans et leur moniteur de 25 ans ont été retrouvés après 10 jours sans nouvelles. Depuis le 23 juin, le monde entier retenait son souffle. Des dizaines d'équipes de secouristes étaient partis à leur recherche, fouillant les grottes de Chiang Rai, en Thaïlande, et cherchant d'autres voies dans la montagne pour retrouver les garçons.

Les enfants ont été bloqués sous terre, à 4 kilomètres de la surface, par des pluies abondantes ayant inondé les grottes et le passage de retour. Après 10 jours coupés du monde, les enfants ont finalement reçu leurs premiers vivres et leur premier traitement médical. Sept plongeurs, dont un médecin et une infirmière, ont rejoint le groupe à l'intérieur des grottes situées au nord du pays.

Sortir: ce casse-tête

Les secouristes étudient maintenant la meilleure façon de mettre le groupe en sécurité. Pour cela, ils ne souhaitent pas se précipiter, préférant trouver la solution la moins risquée. La solution la plus rapide mais extrêmement hasardeuse consiste à les faire rentrer en plongée. Le problème est que les enfants savent à peine nager et pour les experts, embarquer des plongeurs inexpérimentés dans les couloirs dangereux remplis d'eaux boueuses et à visibilité nulle serait extrêmement risqué.

Une autre solution serait d'attendre que les grottes se vident jusqu'à ce que le chemin de retour soit à nouveau sec et praticable. Mais cette solution n'est pas pour tout de suite: il faudrait peut-être attendre 4 mois. Les eaux torrentielles ont bloquées les passages étroits avec de la boue et des débris, supprimant la visibilité et l'accès à la sortie. De nouvelles pluies menacent encore de faire monter le niveau de l'eau dans les dédales souterrains, réduisant l'espace déjà confiné dans lequel sont coincés les enfants.

Pomper l'eau

En attendant de trouver la solution idéale, les secouristes leur ont donnés des vivres ultra-vitaminés et faciles à digérer. D'autres équipes tentent de réduire les risques de nouvelles inondations des grottes en pompant l'eau du tunnel souterrain de plusieurs kilomètres de long. Une ligne téléphonique a été installée pour que les garçons puissent parler à leurs familles.

Le gouverneur de la région de Chiang Rai a déclaré que des demandes avaient été faites pour construire une infrastructure dans la grotte menant à la poche où se trouvent les adolescents et leur entraîneur. Il se pourrait qu'une ligne d'approvisionnement doive être créée pour alimenter les enfants pendant tout le temps de leur captivité. Parallèlement, d'autres équipes de secours continuent de fouiller la montagne à la recherche de chemins de sortie alternatifs tandis que le monde entier reste en alerte.

Cette vidéo des "Thai Navy Seal" montre les enfants coincés sous terre:

Déjà lu?

Déjà lu?