© Twitter

Vêtu d'un chapeau mexicain, ce maire britannique a banni Donald Trump de sa ville

5 juillet 2018

À partir du 13 juillet prochain, Donald Trump sera au Royaume-Uni pour une visite officiel. Visiblement, le président américain ne plait pas à Magid Magid, le maire de Sheffield, une ville du nord du pays. Ce dernier a tout simplement décidé de bannir Donald Trump de sa cité. 

Depuis mai 2018, la ville de Sheffield dans le nord de l'Angleterre a un nouveau maire: le jeune Magid Magid âgé seulement de 28 ans. Il s'agit d'un fils de réfugiés somaliens qui a une vraie dent contre Donald Trump. En effet, le président américain sera en visite au Royaume-Uni à partir du 13 juillet prochain. Dans ce contexte, le maire de Sheffield a pris la surprenante décision de bannir Donald Trump de sa ville. Légalement, il n'en a pas le droit mais en tout cas, il a pris sa décision.

Il a annoncé sa décision vêtu d'un chapeau mexicain en référence à la politique de Donald Trump concernant l'immigration. Il justifie sa décision grâce aux mesures prises par le président américain à savoir le retrait des accords de Paris, politique anti-immigration, déménagement de l'ambassade américaine à Jérusalem, défense des suprémacistes blancs. Même si Trump ne comptait pas passer à Sheffield, le voilà prévenu. En tout cas, le 13 juillet prochain, Magid Magid a prévu d'organiser une journée de solidarité avec le Mexique, comme il l'explique sur Twitter (voir tweet ci-dessous).

Les réactions concernant la décision du maire ne font clairement pas l'unanimité. Voici le tweet du maire pour commencer

Il s'agit du tweet où il annonce que Donald Trump n'est pas le bienvenu à Sheffield. Il annonce également la journée de solidarité au Mexique qui sera organisée le 13 juillet.

Beaucoup de citoyens le félicitent mais d'autres en ont déjà ras-le-bol de lui

"Combien de temps la ville de Sheffield va devoir supporter ce personnage de cartoon qui fait office de maire? Y-a-t-il un moyen que les gens votent pour sa destitution?"

On l'accuse de servir ses propres intérêts et de ne se soucier que des ses propres opinions

"Je viens de Sheffield et je suis fière de notre belle ville. Quand j'ai vu que vous étiez élu maire, j'étais optimiste. Mais maintenant je suis tellement déçue. Vous ne me représentez pas ainsi que notre ville. Vous êtes trop occupé à mettre vos propres opinions en avant."

Même son de cloche ici

"Je ne crois pas que vous parliez au nom du peuple. Vous êtes égoïste et vous utilisez votre titre pour diffuser vos propres opinions. J'ai bien peur que beaucoup de citoyens de Sheffield n'embrassent par votre avis sur cette décision."

Les exemples de tweets ce compte par milliers. Au final, est-ce que Trump en a quelque chose à foutre? Certainement pas

Déjà lu?

Déjà lu?