© iStock

Comment faire pour ne pas piquer du nez sur le trajet des vacances?

7 juillet 2018

Fermer les yeux conduisant, tout le monde l'a déjà fait ou a déjà très fort pensé à le faire. Or, il n'y a rien de plus dangereux sur la route. Et en cette période de départs en vacances, il est bon de se rappeler ce qu'il faut faire pour ne pas piquer du nez en conduisant. 

Tu t'es d'office un jour dit que ça n'était pas grave de fermer 2 ou 3 secondes tes yeux... en conduisant! Tu la voix là cette énorme fatigue, celle qui te prend d'un coup et contre laquelle tu essayes de lutter mais tu n'y arrives pas?

Selon une étude réalisée en France et publiée en 2017, 64 % des conducteurs disent avoir déjà connu un moment de somnolence en conduisant. Mais cette somnolence peut s'avérer très dangereuse sur la route. Selon un bilan français, 25% des accident mortels sur autoroute impliquent la somnolence. Dans plus de la moitié des cas d'accidents, une seul véhicule est impliqué. Les accident arrivent souvent la nuit, après avoir mangé, quand notre corps demande de faire dodo.

Mais que peut-on faire pour lutter contre cette somnolence?

Plusieurs choses peuvent causer la somnolence mais dans la plupart des cas, c'est parce que nous avons une carence de sommeil. Les médicaments et l'alcool peuvent aussi être des causes, mais dans le cas des départs en vacances, c'est surtout parce que les vacanciers préparent leurs valises un peu tard et vont dormir trop tard, c'est ce que révèle la même enquête réalisée en France.

La cause aussi de la somnolence peut-être le fait de faire un long trajet sans s'arrêter. Tu vois quand on te dit "arrête-toi toutes les deux heures". Non, ce n'est pas pour t'embêter, c'est pour maximiser ta concentration. La conduite sur autoroute par exemple, est clairement monotone et fatiguante. Sache que toutes les 5 secondes tu dois prendre une décision quand tu conduis sur autoroute et tu as besoin de toute ta concentration. Il faut donc clairement faire des pauses, simplement pour détourner le regard et le poser sur autre chose que la route.

Evite le gras

Dès que tu sens que tu as envie de t'étirer, que tu clignes des yeux, que tu bailles un peu trop, c'est le signal, il faut t'arrêter. Et quand tu t'arrêtes, veille à te dégourdir les jambes, aller aux toilettes, et... à ne pas manger gras! En effet, la digestion des aliments gras pourraient aussi te conduire à t'endormir.

La technologie, à tester

De plus en plus, la technologie se développe dans ce domaine également. Ellcie Healthy, une start-up française créée en 2016 sort fin août des lunettes dotées d'intelligence artificielle. C'est-à-dire que ces lunettes pourront capter les premiers signes de somnolence et appeler la conducteur à s'arrêter. Par contre, il faudra mettre le prix car ces lunettes coûtent 289 euros.

Et parce que si tu sens que tu t'endors, tu dois t'arrêter: d'office ces 19 trucs t'arrivent quand tu t'arrêtes sur une aire d'autoroute.

Déjà lu?

Déjà lu?